Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11

b1

 

b1

 

Carte N'oubliez jamais que l'amour existe, car il est la base de l'écoute de la parole de ton cœur et des fois, juste prendre le temps d’écrire le verbe, aimer, même avec les fautes qui composent le sujet d’être, l’avoir peut nous apprendre à mieux partager la langue de ses sentiments, pour mieux y fusionner entre deux corps l'espoir d'être aimé, pour ne pas oublier dans l’espace-temps la lueur du bonheur qui existe encore, car je voudrais voir à travers les étoiles la couleur de tes yeux, pour que tu vois que c’est qu’auprès de toi que je me sens chez moi.

N'oubliez jamais que nous avons tous le don de choisir, pour mieux ressentir que les miracles existent : je le sais car quand je touche mon cœur je sens le prodige de la vie vivre, sur la chair de mes émotions et je me dis, visualise autour de toi la foi pour faire naître la couleur de l’espoir dans les yeux de l’amour, comme ça tu risques de voir un jour le bonheur sur tes lèvres qui embrasseront une âme, pour y partager sous une pleine lune la confession de la poésie, de ta poésie, qui dira merci d’être mon ange sur l’écriture de mon verbe, aimer, car j’y ai composé le désir de t’aimer sous l’ombrage de ma plume.

N'oubliez jamais le laurier de la paix, car il est l’éloge d’un pays glorieux, qui ne se dérobe pas devant la cupidité de la guerre, parce que la parole de son courage est un sacrifice de Dieu qui se partage avec la voix de sa croyance, pour ne pas oublier sa mémoire d’honneur sur une langue internationale, car la nature de l’être humain est de faire une différence pour mieux écrire sur les pages blanches de son histoire un texte de ses valeurs.

N'oubliez jamais de minauder et de rire car ton âme en a de besoin pour nourrir ton esprit, pour ne pas mourir de faim dans la ruelle des sans-abris, et sans sourires les visages de nos joies boyautées deviennent des béatitudes invisibles devant les regards de nos miroirs et sans reflets pour voir dans la noirceur des ténèbres l’adversité et la forme de ton corps deviendra sans voix d’échos pour écouter la parole de tes malheurs sur l’heure de tes rendez-vous qui n’a plus d’invités pour partager son amitié, alors passer du temps avec celui qui nous aime, au lieu de passer des années de solitude, devant une photo qui n’a plus d’ombrages de conscience sur la science de ton altruisme, parce que nous misons tous sur le temps qui passe trop vite pour devenir un sujet éternel.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2016-12-17 18 : 08 Pm
b1
b1
b1

b1