Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66
b1

 

b1

 

Carte Coucher aux yeux fermés, sans sommeil à mon âme, où les mains de mon regard pleurent sans larme à la peau de mon cœur. À toutes les heures mon silence deviens le second au temps de ma solitude

Sans tic et tac à mon chemin, pages de mes écrits deviennent sans vie
Au livre de mon passé, seul à mon intro aux cris des amis sans fantôme à mon amitié
Disparait l'ombre de leurs mains, écho de mon cœur coule au sang de mes veines, où meurt le destin de mon père

Maux des maladies envahissent mes nuits sans lueur
À la lune de mes vœux, seul aux mains de mes os qui crient
Encore le mal de la vie, assis à la fenêtre de mon temps
Sans le soleil à mes yeux, mon être en perd l'horizon de mon, je

Routes sans danse à la forêt du vous, saisons aux fleurs qui épanouissent le parfum des malheurs
Champs sans bombes, au pied des rats, blés des semences en seront les bios de ton grain

À l'ADN de ton demain en sera le clone de ton bien-être, au botox de ton sourire sans conjugaison, je suis un verbe perdu, passé sans futur à l'impératif de mon avoir

Au futur, du passé, je voudrais être un futur simple, pour en partager son être au vous de son, tu
Poings qui enragent les jugements des guerres, à l'ombre des envies meurent l'or de ton eau

Aux canons de tes pas écoute ton arme, sans pancarte à l'index de ton senti, où résonne la paix de ta mère
À la froideur de ta cellule meurt la liberté de ton ghetto et seul au froid de ton fœtus rêve ma chair

Sans le bleu à mon corps, entrelaces-moi
Photos des misères aux morts des souvenirs, meurt la famille de ton cœur

Nuages des cieux aux pouvoirs des pluies, mouillent mon âme sur rayon soleil d'un bonheur, car j'ai besoin de chaleur pour croire en la semence d'un Dieu
À l'étoile de tes nuits, prêtes-moi ton reflet pour que je puisse rêver de toi
Je crie à l'aide sans écho à ma terre, les pleurs des yeux de ma vie

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2007-11-23 9 h 55 min 9 s PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1