Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66
b1

 

b1

 

Carte La mort saigne dans mes veines aux désirs de mon cœur
Dans ses échos de ma vie meurt le temps de ma peau, sans collagène aux larmes de ma chair

Chaines de mes solitudes sans ombre à l’amitié de mes pas qui empruntent les souliers aux trous des misères.  

Aux routes des colères sans pain au hasard des chemins, sans destin à ma destinée sans festin en disparait les repas de mon être, seul à l’assiette des reflets perdus, les pleurs de mon je à la table de mes rêves.

Aux suspenses de mon temps, sans famille aux photos de mes rires en larmes des chagrins de mon étoile, sans brillance à mon ciel aux vœux des naines qui en consument l’amour des illusions aux cents verbes des poètes.

Sans mine aux crayons des plombs en glissent l’encre de ses mots sans texte au livre de mon histoire.

Sans frère à ma main, sans sœur à mon cœur, seul à mon infini s’accroupirent les fétus de mes souvenirs

Sans famille de racine qui en traverse la croix du Bon Dieu dans la boussole des prêtres au nord perdu.

Dans l’ange du Christ vibre sans religion au dos de l’ignorance sans cri aux jugements des balles, les fusils des gouvernements, sans violence à ma tempe assise devant la jungle des froideurs de mon horizon, brûle la pauvreté de ma liberté dans la croix de mes maux


Seul à la montagne de ma vie aux forêts des airs qui en étouffent ma mer, au sol de mon père dans la roche qui en pierre la violence, je tiens l’emballage de la paix dans la passion de mon sommeil

Ours de mon enfance, aux loups, des hurlements l’homme que je suis sans terre aux eaux des récoltes

Je suis sans écho de mon moi, condamné au sans bonheur de mon cœur, sans caresse à mon index sans direction aux droits de ma chance, seul à l’île de mes vagues repose la mort de ma vie dans le ciel des mes yeux couchés dans la boue de mes malheurs nait le tic tac sans cadran à mon heure

Aux pluies des acides dorment au seuil de mon arbre, l’ombrage de ma fleur, aux pétales des sentiments s’envolent mon être au vent de sa vie sans partage à sa tige fane les barreaux de ma prison, sans clé pour le parfum de mon être  

Je suis seul avec la marque de mon fer rouge, au sang de ma Valentine, j’ai rêvé de toi juste pour y sentir la fusion un instant de l’amour, hélas je suis né en noir et blanc sans couleur pour personne dans le boum de mon cœur, sans écoute pour le sentir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2007-12-03 0 h 41 min 59 s PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1