Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67
b1

 

b1

 

Carte La guerre des gaz sans horizon aux pas des silences qui en décomposent les corps sans balle à mon gouvernement au pied des drapeaux sans liberté à l'étoile des sentiments.

Chemins sans jambe aux fusils qui en perdent l’étoile de leur liberté où résonnent les cris des pleurs sans écho aux cœurs perdus dans le sable sans balance aux ignorants des jugements des politiques dans les croix des religions

Dans l'air du temps aux bottes qui en tracent la senteur du pétrole de leur pas dans l'empreinte des chemins des âmes perdues aux masques de leurs cauchemars qui en brûlent les yeux de leur horizon

Dans l’illusion de leurs photos qui frottent leur fusil dans la brillance de leurs nuits camouflées comme un voleur qui attend la lueur de son tueur aux sons des viols de leurs sœurs

Aux nuits des eaux coulent le sang des chagrins perdus aux échos des montagnes sans vague à la mer de leur enfance aux souvenirs des saints perdus

Dans la mire qui en tue l’Être de son ombre, les routes deviendront éphémères dans les champs des fleurs aux cultures des pilules, des effets secondaires dans les cauchemars des émotions de leurs mères, sans père aux pleurs de leurs balles

Dans leurs camouflages des racines au sol de leurs frères qui en oublient l’humain de leurs cœurs dans les rages qui partagent l’animal sans nom à la liberté de leurs enfants qui crèvent dans les moissons de leurs bombes

Souffrances qui brillent aux étoiles des voeux sans mérite aux grades de leur salut, aux grades des corbeaux de leurs lieutenants aux ordres des habits sans frontière au couleur de leur pays dans la langue sans respect pour leur terre dans l'écho de la pandémie des innocents qui couleront aux ruisseaux sans rive dans la couleur rouge de leur liberté sans paix dans la fierté de leur salut ou l’or et leur argent sans valeur des récoltes aux blés de l’or des humains aux fossés des chemins

Route des esprits des zombies dans la puanteur des morts dans les sommeils aux corps en décomposition sans choix de la liberté des pauvres qui en restent sourds aux mains des symboles.

Aux chemins de la balle de Juda, sans avertissement au dos des silences de la mort entreprend la racine de l'humain sans enveloppe au timbre de la vie dans l'or des corps dénudés.

Sans parole s'envole la bête du courage qui brille encore dans la lumière de l'esprit qui tremble au travers des chaines de la prison de son être.

Aux sons des os, les fantômes en deviennent des humains oubliés, sans justice aux frères de leur pain dans des larmes sans semence au respect de la vie

À la croix rouge de mon cœur, je te laisse une balle blanche au son de la liberté sans blessure au soleil qui réchauffe les souvenirs de ma main où se repose la paix de l'amitié

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2008-01-18 5 h 41 min 47 s AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1