Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67
b1

 

b1

 

Carte Je suis l'ivresse d'une bouteille perdue dans la rive de sa mer qui vague à l'illusion de son temps. Et la soif devient la solitude dans la profondeur des misères de ses tempêtes qui forment les pleurs de la pluie de son cœur, au tic-tac sans heure qui caresse l'âme de son sol dans les rochers de son passé, les pierres deviennent les froideurs dans le feu qui brûle le futur de son liège sans bouchon à l'ouverture de ses sentiments de sa chair.

Au nombril de son corps frissonne la peau de ses os qui arrache les artères de son cœur dans les échos de ses cris oubliés, aux textes des cavernes sans parole qui deviennent muette dans les pages de son livre.

Au mur de ces graffitis vieillit le destin des innocents dans l'encre des rides de ses mains qui croisent les douleurs de l'histoire, sans l’heure aux martyrs de sa mémoire si lourde aux souvenirs qui hantent les cauchemars dans l'ombre du diable au dos de sa fourche de son être qui soulève l'amertume du verre de son envie.

Dans la honte où coule le sang de son senti aux nuits des étoiles qui gèlent les rêves de sa quête dans l'abri des sans-abri, sans toi à la fenêtre de ses yeux au regard des chemins de son emballage qui sans larme au guide de son brouillard dans la vision de sa survie.

Sans habit à son étiquette au nu de sa rue, les jugements deviendront le boulevard de l'autrui de sa table sans repas à l'esprit de son appétit aux vices de ses raisons qui en perdent la raison de ses maux.

Sans mot au moral de l'hiver, sans la neige, les saisons d'un été perdu à l'itinérance de ses rêves. Dans la couverture qui enveloppe le printemps des vents soufflent l'automne sans feuille à la racine de son chagrin où sommeille la coupe de son courage au nord d'une direction sans boussole, perdu dans la console de ses désirs qui partage l'éveil de l'amitié à l'amour de la différence de son indifférence où meurt le fruit de son péché qui angoisse sa vie sans écoute aux couleurs de son vin.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2008-02-25 13 h 12 min 42 s PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1