Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67
b1

 

b1

 

Carte Aux mots qui dansent sur ton texte, composes-moi l’âme de ton écrit

Gravure de ta couverture qui devient le titre de la douceur pour que je lise ta tendresse

Sans fin au tome du temps dans l’endos de ton livre, au bas de ta page, au préfixe de ton ombre, laisses être le fantôme de ta syllabe de ton tu, de ton nous et nous serons la consonne d’une voyelle qui composera le clone de ta signature pour ne faire qu’une unie à la galaxie d’une histoire où brille une étoile du souvenir

À la caresse de ton écoute, tu trouveras toujours une fleur sans vent aux souvenirs de ton enfance, sans le nord à son ignorance, la racine de ton gêne en sera le senti de ta liberté et le germe deviendra la route de ton éveil dans l’arc-en-ciel de ton sommeil se repose la clé de ta liberté

Aux baisers des lèvres qui mouillent la jouissance de l’amour, embrasses-moi le désir de ton temps
Aimer avec le verbe, nous et dormir sur la caresse

Je ne demande rien dans la vie, j’apprends juste à la sentir avec le respect et je respecte ma vie et la fleur de l'autre. J'aurai toujours un champ à ma liberté pour rêver de ce que je désire...

Prendre le temps de sentir pour mieux s'épanouir et me dire que je suis une rose entrelacée dans les doigts de la peur où la senteur devient le champ de ma paix qui regarde ton souvenir et encadres-le dans un temps du sourire et lèves-toi avec. Donne-toi la force de l’être, pour y devenir l’art de ton chemin et les pleurs de ton pinceau qui en deviendront le repos de ta valeur.

Je suis né dans l'enfer tellement que le feu en a brûlé la rage de mon dentier où la larme des muets est devenue le sourd de la société perdue dans le sommeil des ombres

À l’os des peurs, j’ai appris à y mettre une douceur dans la paume sa froideur, la paix est devenue le silence de mon destin

Je suis un gant de la main où les doigts en guident le tissu de son corps, libre à la chaleur de sa saison

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2008-05-31 22 h 52 min 43 s PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1