Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29
b1

 

b1

 

Carte Je dors sur la pensée d’être aimé mais l’ombre de mon cœur est couchée sur ma solitude qui s’habille avec les sentiments de ma vieillesse.

Aux frissons de mes os, mes cris de silences sommeillent sur l’arthrite de mon corps qui coule sur le sang de mon amour oublié dans les rides de l’invisible mes souffrances.

Entrelacé chaque jour au levé de mon horizon, je marche avec le pantalon de mon courage et à la froideur de mes nuits, je m’enveloppe avec le manteau de mes rêves.

À la peau qui déchire les draps de mes désirs se trouve le tissu de mon âme qui brûle mes yeux au regard des étoiles égarées dans le ciel de mes vœux.

Assis sur l’horizon du péché, je vois le pardon de mon eau qui assoiffe la vague de ma vie et dans la profondeur de mon esprit se tient la mer de mon verbe qui mouille les larmes de mon enfance pour noyer les photos où se mélangent les couleurs de mon malheur.

Sans heure à mes pixels, je voudrais être l’art de Mozart pour devenir la note d’un Si majeur et au sourd de Beethoven, je composerais dans le silence la nature de l’amour pour que le temps s’arrête sur le senti d’une page.

Aux vents des saisons sans la mémoire à ma racine, je voudrais naître sur un arbre pour qu’une feuille de printemps s’entrelace sur l’écorce de ma force et dans la douceur de ma terre sans hiver, sans été, je glisserais les branches de mes sentiments pour m’épanouir vers un ciel de printemps. Sans rage au tonnerre de mon automne, je tracerais dans l’infini de mon cœur le mot je t’aime, et avec de la douceur, je la déposerais sur l’aile d’un ange pour que Dieu me prête le miracle de ne pas être seul dans le corporel de ma lumière.

Je regarde la lune qui voyage dans l’imaginaire de l’inconnu et dans la noirceur, je vois les chemins de l’humain qui tracent le hasard dans la pierre de son destin où se trouve le chagrin de l’orgueil, sans étoile pour les reflets de son miroir.

Au sol de ma paix, je me penche sur la balle de ma liberté qui hante le fusil de ma croix.

Sur la montagne de mon ignorance se trouvent les souvenirs de mes lèvres sans présent pour entrelacer la chaleur de son baiser.

À genoux, je regarde les hurlements de mes cris où les chaînes tracent aux poignets de mes mains, aux chevilles de mes pieds, les douleurs de mon lit et aux silences des rêves s’entrecroisent les couleurs des martyres, où l’imaginaire de mon écoute voyagent sur l’espoir de mon évasion et sur le sol de mes désirs, se trouve le courage de mon esprit assis sur la lumière de mon âme.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2009-07-29 01:12:27 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1