Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29
b1

 

b1

 

Carte Le pardon pleure en moi car la prison de mes fautes s’évade dans la cellule de mon cœur.
Sans heure au temps de ma pendule, les secondes se balancent sur les larmes de mes sentiments et aux pieds de mon horloge, se trouve l’aiguille de mon espoir.

Assis sur la réflexion de mon avoir, je pense au courage de ma vie mais les peines de mon passé sont si lourdes à mon horizon que le dos de mon évasion se perd dans la boussole de son envie.

Au silence de l’ombrage de mon être se trouve la solitude de mes mains sans symbole aux signes de ma plume, je trace dans la profondeur de l’invisible de ma page une amitié sans texte et aux mots de mes paragraphes se trouve le télégraphe de ma douceur qui se mélange sur la lumière de mon esprit pour y former l’auréole de mon âme perdue sur la table de mon amour.

Je me sens si seul à mon corps que les os de mes cris se croisent sur la tumeur de mon cœur et au sang mauve, j’en perds les couleurs de mon arc-en-ciel sur les larmes de mes sentiments qui coulent dans les entrailles du jugement de mes veines.

Sans partage pour soulager le don de ma vie, je ferme les yeux sur l’art d’être aimé pour m’endormir avec le baiser de la mort qui côtoie les rêves de ma liberté et dans l’astre de mon sommeil, j’embrasse les souvenirs de mes photos qui brûlent dans l’enfer de mes chagrins et au feu de ma racine se trouvent mes désirs oubliés sur une lune sans nuit.

J’attends au loin dans l’intérieur de mon être des vagues qui frappent sur l’eau de ma nature et sur le sol de mon île se trouve le fruit de ma survie, sans sable pour y dessiner l’appel de mon S.O.S. sans coquillage pour écouter la mer de mon avoir qui marche avec l’esprit de mon Dieu pour croître sur le verbe aimer.

Au futur de ma galaxie, je signale sans parole le SMS de mon alphabet pour devenir libre d’un inconnu qui sentirait l’astrologie de mon signe et aux pouls de mon enveloppe se trouve la feuille blanche de mes écrits, sans mot pour soulager l’adverbe de mon corps.

À la correspondance de mon timbre, je fusionnerais sur le langage de la mémoire la force de mon ombre pour devenir le nano d’un virus et dans les anticorps, elle deviendrait le courant de ma guérison pour naître dans l’infini de ma voie lactée.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2009-08-07 11:58:28 PM
b1
b1
© 2016 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1