Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29
b1

 

b1

 

Carte L’amour est une douceur et si j’apprends à sentir l’intérieur de son temps, elle s’épanouira aux respects des valeurs de ma croyance et les sentiments deviendront les tatouages au dos de mon je.
L’histoire du présent fusionne avec mon passé dans un tétra de Nanos pour devenir des futurs des instants et l’imaginaire voyage dans l’astre de l’identité de mon anticorps qui enveloppe le pixel de ma vie.

Graver sur la pierre de mon gène, les larmes de mes solitudes rêvent sur l’ombre de lui dire, je t’aime et sur un baiser d’ombrage, j’embrasserai la religion de son nu pour fusionner la lumière de ses jouissances.

Je glisse mes lèvres sur une langue de culture pour y sentir la terre de son corps.

À l’animal de l’homme que je suis, je m’endors avec une fleur dans la paume de mes mains et dans la chair de mes doigts, s’entrecroise la douceur dans mes veines pour me faire sentir le parfum de son pouls.

Sans une frontière aux jugements des souffrances, je marche avec l’itinérance des blessures d’une paix et le soldat de mon avoir cicatrise l’amitié de ma boussole.

Aux péchés de la complicité des désirs, je me couche sur le senti des fautes pour m’entrelacer avec le drap de la vérité qui réchauffe l’ignorance du pardon sur l’oreiller de l’orgueil.

L’espoir s’envole et l’esprit devient la lumière de mon courage.

Invisible à la mémoire de la méfiance, les fenêtres de ma liberté claquent sur l’ombre de mes peurs et au pas de la nature de mes tempêtes, je trace la confiance de mon horizon sur la raison d’aimer.

Perdu dans les pages de ma foi, je lis l’innocence de ma voix et aux mots de l’ignorance se trouvent les paroles de ma conscience.

Dans la paume de ma main se trouve l’index de mon Dieu qui pointe le doigt de l’inconscience de ma liberté et dans le poing de ma survie, se trouve la chair des pleurs de mes sentiments qui tiennent le pouce du pardon.

L’ange du bien se repose sur l’épaule de l’aurore de mon destin pour y devenir la liberté de mes ailes.

Les heures de ma tristesse me font mal et les aiguilles tournent sur le nombril de ma vie, sans aucune seconde pour voir les tics de mon bonheur.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2009-09-20 03:23:11 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1