Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29
b1

 

b1

 

Carte Je suis couché dans les silences de mes peurs et les rêves dansent dans mon cœur pour se souvenir du temps de sa joie.

Au lever de mon pas, je marche avec l’ombre de mon courage et l’esprit enveloppe la peau de mon écoute pour sentir la main de mes sentiments.

Sans mot au tableau de ma culture, je regarde mes pleurs qui coulent dans les sacrifices de ma plume et les écrits des mes souffrances transforment la page de mes pardons en amitié de cellules pour évader la liberté de mon jugement.

Je m’épanouie dans les voix de l’invisible et les vents de ma vieillesse soufflent sur les rides de ma lune pour naître que des brumes dans l’imaginaire d’une étoile qui brille sur l’espoir de l’envie.

Aux cris de la chimie, je me transforme en Nanos de couleurs pour devenir l’abstrait de l’art d’une vie et l’esprit fusionne le cadre de ma signature.

Je suis une chaise qui se berce dans le temps des mémoires et le corps de mes peurs trace sans boussole le destin de mon âme sur le plancher de l’ombre de ma solitude et au sol, je sens les frissons de mes saisons hanter la fenêtre de mon évasion.

Au dos de mes barreaux, je sens la chair de mon espoir vieillir sur la voix de ma création.

Au sud de mes échos perdus, s’entrelace le mercure du nord de mes pleurs et sans eau à l’oxygène de mes cieux, scintillent les étoiles du pardon pour naître que la lune à l’ouest des désirs de mon seuil qui fusionne l’astrologie du chakra de la paix de mon cœur.

Je suis une onde qui voyage dans l’infini de la lumière pour sentir l’aurore des atomes qui se gênent sans calcul aux cellulaires de mon temporel et aux binaires du tétra, je clonerai Mars pour sentir le trou noir de la cupidité humaine et au loin de mon doigt, je sens ma terre qui se noie dans la forêt de la nature de l’homme et la bête de son orgueil meurt sur la soif de son destin sans ombrage pour les anneaux de Saturne.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2009-11-27 19:52:42 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1