Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39
b1

 

b1

 

Carte Je suis assis dans une chaise de temps, où les cracks de mes silences se bercent avec les réflexions de mes ombrages et aux murmures de mon présent, je regarde l’émoi de mon cadre, pour sentir la création de ma liberté et aux pieds de mes pleures, mes chagrins s’effacent sur le sol de mon châtiment pour croître l’aurore de mon éveil.

Aux cellules de ma vieillesse, je regarde l’invisible de la lumière qui aveugle l’intemporel de mon corporel et l'imaginaire de mon corps entrelace l'esprit de mes cicatrices sur les mémoires de mes pardons pour sentir le corps de mon jugement.

L’âme de l’invisible hantise les peurs de mon corpus où l’esprit de ma foi entrelace la chair de mes religions sur le dos de mon destin et aux hasards de ma croix, je serais apôtre de son pêché pour devenir pardon de son sacrifice.

Aux champs de ma culture se trouve le grain de ma vie et dans la racine de ma profondeur, je sens la terre de mes pleures qui mouillent les saisons de ma solitude sur le visage de mon cœur.

Les pierres de ma culture sont les grains de mon courage et dans la racine de mon vouloir, je serais atome de son horizon pour sentir l’eau de vie.

Je dors dans la rue de ma survie et au coin de ma ruelle se trouve mon itinérance gravée sur les trottoirs des vertiges de mon enfance et sans canal à la rage de mon ignorance, je marche avec l’injustice de l’écoute pour ressentir les roches qui usent les souliers de ma confiance et à la vision de mon astrologie, je signe les tatouages de mon imaginaire sur le nu de mon corps céleste et je m’envole sur la faim de ma signature.

Je sens couler dans mon sang une balle blanche qui traverse l'épiderme de mes souvenirs et la mémoire brûle le présent de mes souffrances pour sentir le futur de sa profondeur et le gène de ma croyance en sera guérison de mon égo.

Sans froideur à mon hiver, je regarde la neige fondre dans les nuits de mes étoiles, pour faire naître les feuilles de l’autonome de mon Dieu et sans page à mes écrits, les saisons de ma création s’enterrent dans les écorces de l’arbre de mon printemps pour graver l’abstrait de mon oubli sur l’été de la solitude de mes désirs.

Je suis une onde cellulaire et je clique sur le calcul de mon Nano pour être un circuit à la destinée de l'imaginaire de mon courant et aux vectorielles de ma cellule, je sens l'anti-virus de ma guérison devenir une mémoire perdue dans le disque dur de son écoute.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2010-04-03 14:32:27 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1