Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39
b1

 

b1

 

Carte J’écris avec la plume de ma vérité pour sentir l’encre de mes sentiments et aux mots qui se décomposent et se déforment sur l’alphabet de mes pleurs où les phrases de mes peurs angoissent les textes de mes larmes qui coulent sur la lecture de ma vie.

Sur une table, se trouve l’ombrage du livre de mon espoir oublié sur le coin de la page de mon index qui hantise les symboles du majeur de mes jugements où les reflets de mon visage envoûtent l’esprit de l’imaginaire de mon amour qui parle à l’écoute de mes blessures.

Je m’assois sur une chaise pour lire dans la noirceur de la solitude de mes verbes et l’adverbe conjugue l’invisible de mon être pour ressentir l’âme mon intérieur qui fusionne l’inconscience de ma foi, et pour y devenir un tome de l’apôtre de ma croix et sans une boussole au nord des vents de mes sentiments, je vois la profondeur des saisons et de mes peines dans une fenêtre de survie qui contient les mémoires de mes sourires.

Je me lève pour voir l’horizon de mon corps et je me couche avec la côte d’Adam de ma vieillesse qui entrelace la nature de mon sol et sans aucun cri à la froideur de ma langue, je meurs sur la racine de ma récolte pour naître dans une enveloppe de lumière qui envoûte le mémorial de mon histoire où la signature de mon étoile disparait dans l’infini dans l’avoir de mes vœux.

Perdu dans la forêt de ma fierté, je danse avec les rêves de mon cœur pour croître les couleurs de mon destin et dans le hasard de mes pas, je trace les chemins des pardons de mes chaînes pour être libre du champ de ma création.

J’entends les notes des violons qui forment le Do de l’instrument de mon itinérance et dans la salle de l’ignorance de l’auditoire de mon enfance, je retrouve les sièges des invités de mon évasion qui sont assis avec la main du ticket de mes pleurs et sur le trépied, je compose les pauses des actes du jazz de ma voie lactée pour libérer les échos des fausses notes de mon saxophone où l’orchestre accorde les silences de mes larmes sur le refait du classique de ma destinée et dans la salle sans parole, j’entends le rap de la voix sur le texte qui décompose le corps de mon amour.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2010-05-13 11:42:00 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1