Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39
b1

 

b1

 

Carte Je suis assis entre les murs de mes jugements et sans regard au plancher de mon temps, je regarde le passage de l’interrogation de ma solitude où les ombres des illusions entrelacent la réflexion de mes cris sur la parole de ma liberté.

Sans correspondant à la lecture de mon texte, je me perds dans les mots de mes peines pour sentir le point de mes fautes et sur le tome de mon cœur, je meurs sur la page de mon avoir.

 Sans titre pour l’histoire de mes tatouages, je grave les couleurs de l’art de mes pardons sur la chair de mon corps pour ressentir les cicatrices de ma création et dans l’imaginaire de mes souvenirs, je crée l’évasion de ma survie sur le symbole de l’oubli de mon ombre.

Au corporel de mon atome se trouve le calcul de mon esprit et dans l’équation de mon âme, je deviens une lumière de rêves pour croître le ciel de ma religion.

Dans les désirs mon astre, je vois l’infini de mon écoute et sans parole à mes nuits, j’entrelace la voie-lactée de mes larmes sur le dos de mon astrologie pour devenir céleste du signe de mon cœur.

Sans saison pour mes fenêtres, je manque d’air sur la prison de mon amour et aux vents des nuits, s’envole l’oxygène de ma semence pour devenir une culture de rêves.

Je fusionne le nano de mon être pour n’être qu’un temps de poussière et dans l’invisible de ma lune se décompose le flux de la division de mon hasard où l’étoile de ma voie-lactée brûle le gaz de la mémoire de ma foi pour éclairer l’ombrage de mon vœu.

Dans la profondeur de mes sentiments coule l’acide de ma vie et les anticorps voyagent avec le virus de ma guérison pour ressentir la peau de mes blessures qui coagulent le sang de mon amitié et sans corps au don de mon corpus, je me couche à coté de Dieu pour sentir l’empreinte de la main de son miracle.

Aux souffrances des injustices, j’entends des voix oubliées qui résonnent dans les ruelles de ma terre et sans direction aux routes des guerres de mon ignorance, je marche avec les hantises de l’itinérance de mon temporel pour être libre de l’écho de la bêtise humaine car mon espoir referme la culture de l’apôtre de ma croix.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2010-05-03 04:54:59 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1