Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39
b1

 

b1

 

Carte Je suis un funambule qui marche sur un fil d’étoiles, absinthes aux vœux de mon astre et les vertiges hantent le corps de ma lumière, car je suis libre de ma profondeur.

Dans le trou noir qui hantise le dos de ma vieillesse, se glisse sur la peau de mon art l’abstrait de l’imaginaire de ma création, car je suis l’infini de mon ombre.

Je voyage avec le seuil de la maladie de mon égo et dans l’envie, je suis le virus de ma guérison, car je clone du rêve de mon atome.

Je suis l’illusion de l’ignorance de ma voix qui contient l’alphabet de la solitude de mes paroles et sur la consonne de l’anticorps de mon espoir, j’écris sur une feuille blanche le verbe de mon âme, car je suis la réalité de la science de mon esprit.

Le karma est l’astral de ma confusion, suspendu sur le corporel de ma foi et dans la liberté de mon énergie, je cultive le courant cérébral de mon infini, invisible aux symboles de la forme de ma survie et dans les nuages de mes nuits, je visualise la création de ma vie sur un désir oublié.

Sans fin aux saisons de ma faim, je regarde le champ de ma solidarité pour voir si je suis humain d’un horizon.

Dans la prison de mon intérieur, se trouve une horloge où l’heure est figée sur la clé de mon tac et mes sentiments sont sans tic sur le cadran qui partage le temporel de mon courage.

Dans le miroir du corpus de l’acceptation de mes reflets, je vois la folie de mes cicatrices et au présent, je tiens la vision de l’intérieur de ma liberté où les brouillards de mon cœur déforment l’inconnu de mon amour dans la glace des silences de mes cris.

Au touché de mon aurore, je brise l’interdit de la rage de l’arc-en-ciel de la destinée de mes blessures et dans le tunnel des hasards, j’incolore l’injustice sur l’aile de l’ange de mon Dieu, pour être libre de ma mort.

Je suis que micro-ondes de la minute d’une larme qui entrelace l’onde de l’aiguille de mon orgueil et sans chiffrier à ma montre, je calcule la puce des pardons sur le rendez-vous de mes souffrances.

Je compte les secondes de mon évasion pour ressentir le temps présent de mon évolution, car ma vie est déjà rendue à demain et hier n’est que le destin de mon passé.

Dans les pixels de ma prophétie, s'enchaînent les photogénèses de mes souvenirs et entre l’image de l’éveil de mon apocalypse, se trouve l’air de l’oxygène de ma divinité qui sommeille dans la cosmique génétique du code générique de mon miracle, esclave à l’équation de ma foi.

Je sais qu'un jour, c’est un robot qui va acheter le cadre de ma vie et dans l’art de la création, je serais que l’abstrait d’un oubli humain.

Sans galaxie aux courants d’air de mes rêves, je dessine l’astrologie sur le point fuite de mon signe, car je veux croître le vœu de ma survie.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2010-09-23 01:01:40 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1