Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Je suis stone dans le cortex du texte de mon cœur et sans corps à la signature de mon esprit, je regarde l’ invisible de l’ encre de mes maux qui coulent sur le doigt de mon histoire pour ressentir la couleur de du gène de ma création .

Sans forme à la virgule de mon infini, je fusionne les sujets de mes cris pour écrire sur la chair de l’ alphabet de mes ombres qui hantises les consonnes de l’avoir de mes silences et sans faute aux voyelles de mon intérieur, je visualise les fautes de ma langue sur la feuille de ma solitude pour essayer de comprendre le paragraphe son jugement.

Je respire l’ air de l’oxygène de ma voix pour écouter la nature du chant de l’ entre-temps des maladies de mon cancer et devant le miroir des anticorps de mes reflets, je me mets à genoux pour voir la profondeur de la guérison de ma lumière.

Assis avec les murs de mes souffrances, je vois dans le centre des ruelles, les saisons de la pauvreté qui marchent avec l’ hiver de ma vie et avec le temps sans printemps se forme sur les briques des tatouages de mes automnes le sol de mon itinérance oubliée dans la pierre des pleurs de mes désirs.

Sur une toile blanche, je prend un pinceau avec la main qui tient les couleur de la froideur de ma création et de l’ autre main, j’ imagine l’ amour dans l’ invisible du cadre de ses valeurs.

L’ invisible de mes larmes coulent sur le dos de mes châtiments et dans les couches ma peau se trouvent l’avoir des cicatrices des pardons de ma liberté.

Je veux être libre de ma conscience pour devenir la science d’ un vœu de paix et voir son infini.

La terre tremble au Sud de ma vieillesse et sans racine au Nord de la mémoire de ma jeunesse, je marche avec le présent de ma destinée pour retrouver la boussole de ma survie.

Nu dans l’ enveloppe de mon anticorps et sans correspondance pour l’ adresse de mon écoute, j’ écris une lettre en braille pour lire la reliure de mon cœur.

Je parle avec la vérité de ma croix pour me souvenir de l’ espoir ma foi car mon émoi brûle les cendres de ma religion et sans trace, je disparais dans le doute de mon courage, pour renaître dans le passage de la bible de mon Dieu.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2011-03-20 17:24:10 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1