Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Je travestis l’ amour sur les cicatrices de mon corps pour fusionner la chair du sexe de mes larmes et dans la vieillesse des reflets de mes pleurs, je regarde la jeunesse de mes pardons pour ressentir le sujet de ma liberté pour devenir libre de mon verbe.

Je suis assis avec les cris des maladies de mon être face à face avec le miroir de mon Dieu et sur la table du seuil de ma solitude, je prend avec ma main la page blanche de mon anticorps pour voir l’invisibilité de mes maux et avec mon autre main, je prend le crayon de mon hantise qui contient la mine de l’ itinérance de mon avoir pour écrire sans faute le texte des souffrances de mes silences et sur un point sans fin, je dépose la virgule de mes mots pour essayer de comprendre la traduction de l’espoir de ma vie.

Sans voix, j’écoute le souffle du vent pour frissonner mon destin sur la boussole de la nature de mon horizon et au sol du nord du mercure de mon ombrage, je marche avec les souvenirs des mémoires de ma profondeur car je suis l’infini de l’atome de ma lumière et sans courant d’ air, je meurs sur l’oxygène d’un désir d’un rêve pour devenir l’ astre de son vœu.

Aux tempêtes des malheurs, je voyage sans manteau avec les saisons de ma survie et mon présent est nu devant la religion de mon horizon car mon cœur gèle sur la montagne des anges perdus dans la neige des saisons de mes sentiments et sans trace aux pas de mon courage, je marche avec l’ illusion d’être aimer pour croire au printemps de ma foi.

Sans temps aux minutes de mes pleurs tournent sur une horloge les aiguilles des secondes de mes peines et aux tics tacs, j’ entend les heures qui se balancent sur la pauvreté de mon éveil pour calculer le temporel de mon jugement.

Sur les couches de la peau du collagène, mon sourire se trouve l’enfant en moi et sur le bec de mon cœur adulte se trouve le goûter de la sagesse de ma tendresse qui embrasse les jugements de l’innocence de ma chair pour fusionner l’ invité de ma guérison sur la langue de mon évasion.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2011-03-24 18:12:43 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1