Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Pourquoi je m’appelle la solitude c’est parce que mon nom est une ombre oubliée dans le sujet de ma signature et entre les paragraphes du temporel de ma page blanche, je visualise l’instant de l’ invisible du prénom de mes sentiments pour écrire le texte de mon cœur sur la majuscule de la conjugaison de mes silences.

A la foi de mon esprit, je regarde l’âme de ma religion pour ressentir les jugements de ma foi et à genoux devant la lumière de mes peurs, je dépose sur l’ horizon de mes mains les cicatrices de ma sagesse pour partager la chair de mon infini sur une larme de pardon.

Je marche avec le vide de ma profondeur pour écouter la voix de ma liberté et dans la nature de mon espoir, je trace le gêne de mon courage pour faire naître l’espoir de ma semence.

Je suis assis devant moi avec les clones de mes hantises et sans regard aux miroirs des doutes mon corporel, je vois le monde virtuel de ma réalité pour fusionner la dimension du 3 D de ma vie.

J’entends au loin les cris de mes souffrances et je cours sans le nord dans les ruelles de mon émoi pour retrouver le pas de cette écho et sans trace à l' invisible de l' autrui de mes mots, je reviens vers la parole de ma boussole pour écouter d’où vient le sens de la confusion mon ignorance.

Je suis couché sans position avec l'ange de mon anticorps pour rêver du sujet de l'astrologie de ma nature et sans voix aux vents de mon imaginaire, j' ouvre la porte de ma bible pour croître l'espace de mon évasion dans le courant d'air des murs de ma liberté.

Je visualise entre deux mondes la réflexion de la voie lactée de ma survie et dans le au-delà de ma profondeur, je vois les nébuleuses de ma guérison qui éclaire les cellules de l'astre de ma galaxie.

Je répond au téléphone avec le silence de mon hasard et dans l'instant de la forme, j’entends le pourquoi de la mort et dans un seul moment, je suis devenu une meilleure personne car j'ai eu de la reconnaissance de ma vie et je raccroche pour entendre l'autre de ma voix.

Je Rap sur la musique car la note est la gravure de mon histoire et j'écris avec Mozart pour composer le classique de mes saisons et dans les feuilles qui s'envolent sur les pas de Beethoven, je m'endors avec le respect du beat pour danser sur une étoile imaginaire à mon désir d'être.

Le rire de ma jeunesse se trouve sur un coin de table et devant la photo de ma vieillesse, je mélange les couleurs de la maladie sur le ouï-dire de mes souvenirs pour créer un ombrage sur l'horizon de mon courage et sentir que mes pleurs deviennent libre sur le paysage du cœur de ma mère, car mon père n'est que dire de la prison de mon oubli et sans cellule à mon enfance, je me repose entre les murs de mon évasion pour ressentir le tunnel de la renaissance de mon espoir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2011-04-30 02:25:54 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1