Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Je m’assois devant les pixels de mon ordinateur pour mieux visualiser sur un écran la mémoire de mon être qui se fusionne avec les couleurs de mes souvenirs et par un clic de doigt, je deviens le sujet de l'instant de la particule de Dieu car mon fœtus contient l'infini du calcul de la particule de ma foi et mon ego, sa liberté.

Dans un ciel libre de la création de l'astrologie de la vie, je vois au haut de mon signe l’alphabet de mon imaginaire qui voyage avec l'invisibilité du courant d' air de mon énergie et dans le désir d'une voix inconnue, je ferme les yeux pour créer la forme de ma destinée.

Au temporel de la réflexion de mon astre, je sens le pas du jugement qui respire au dos ma chair et sur ma peau, je grave le tatouage de mon identité pour ressentir l'oxygène d'être un humain car la main de mon père a disparue dans les cicatrices de mes rires.

Ma survie brûle la galaxie de mes nuits sur la côte du Christ de mes sommeils car je sens entre deux mondes de lunes, les clonages de mes étoiles sur le gaz corporel de mon énergie et sans cortex pour la-pesanteur de mes vœux je visualise la profondeur de mon esprit pour ressentir l'air de mon infini.

Je ne suis rien qu'une cendre oubliée dans le vent des saisons d'une larme de sentiments qui éclaire l'ombre des pluies de mon enfance et sur un banc d’ignorance, je rêve de fusion d'avoir car je ne veux pas mourir seul sur le miracle de dire, je t'aime..

Aux chemins des rires de mes grands parents, se trouve l'enfance des jouets de mes sourires et aux lèvres de ma bête, j'écoute la parole dans un espace temps pour retrouver le vide de la voix de ma réalité car je veux parler de paix sur mon cœur.

Je comprends ma racine car je suis l'envie de mon solage et aux pieds de la croix de ma naissance, je vois une balle de fusil dans une page de bible qui efface le tome de mon itinérance sur le vent de ma nature morte car je suis la toile de l’abstrait de ma liberté.

Dans un garde-robe se cache la boite de mon acceptation et avec ma force, je soulève le couvercle pour voir la peur de mon profilage sur le visage de ma vieillesse et avec mes mains, je fouine avec les pardons de mes rendez-vous en silence sur l'heure qui tourne sur les aiguilles de ma sagesse,

Je regarde au dos de mon horloge, la signature de l'or de ma mère et au cadran des tics et tacs, j'attends l’heure de son courage sur le rendez-vous de mon cœur car mon gêne a compris sa survie.

Le Parkinson parle de l'instant du mot, je t'aime avec les silences de Alzheimer de mes voyelles, oubliées sur une table d'amis et sur une page blanche où se trouve les consonnes de mes rêves, je dépose l'encre de la plume de mon anticorps, pour écrire ma guérison sur une minute qui contient l'ombre qui a figé mon sourire.

Laisse-moi lire mon nom que je me souvienne de qui je suis, car je ne veux pas mourir sur la bête de la profondeur de mes hurlements car je veux ressentir sur ma pierre le nom de ton cœur, toi inconnu qui a appris à aimer, reste à coté de moi car je suis égoïste de ta main et sur le doigt de ta bague, souviens-toi du désir de son baiser.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2011-08-08 20: 59 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1