Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07- 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Quel folie cela a pris pour faire vivre ce tel moment, car la race n'est exclusive à la cause du savoir de l’alter égo de qui nous sommes et par la ma manière de penser, j’apprends sur le campus comment je suis une technologie malade, de l'imposteur de la neurologique de mon identité et sur la table de la Scientologie du gène de la dépression, je deviens la forme de l'interaction du quotient du bonheur invisible au sujet de ma profondeur.

Je laisse couler l'encre de mon cœur sur une feuille blanche inconnue à son pouls et sur une veine de la destinée, je sens la couleur du corps de son infini, car mon niveau passe à l'imprimerie des suppositions du se-cassage de mes sentiments qui se descendance sur la question des droits aliénables et au mille pages où je vois le titre des mes jugements, je brûle l' écriture sur le mythe de ma vie pour ressentir la liberté de la faute de son écoute.

Je ni arrive pas, mais c’est cela que j’ essaie de le faire, car j' ai l’esprit pionnier pour faire apparaître des frontières de sénescence de ma science et si je ne suis pas heureux, je peux recommencer.

J' entends des voix dans ma tête pour écouter des sons dans un pays sans frontière, car je deviens l'auteur du bien sur une page de dialogue, pour écrire ma tonalité sur un bout de papier et mourir sur une signature de bandit, car je pardonne la balle de mes blessures pour libérer la sécurité sociale de mes cicatrices pour pourvoir vivre indécemment avec la paix de la mémoire de ma cellule.

Je crée un atmosphère pour donner un avenir irréalisme à mes rêves et devenir le personnage du point d' exclamation qui se clone avec l’ambition sur une route agricole, pour émerger la pastoral de ma liberté et sur le blé de ma saison, je me couche sur sa culture pour dessiner le souvenir d' une racine où l'imagination devient possible, pour poursuivre le reflet d’une ombre libre.

Je cours pour changer de décor, pour voir le monde étrange de l’excès et je marche sur une population intéressante pour devenir la marge d'une nation qui a perdu ses repaires sur un rêve d' envie et dans un gratte-ciel de soucis, je cherche la fenêtre de mon reflet sur le nom de la rue de mon itinérance, car la société a volé mes valeurs sur une toile d’ignorance.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * 2012-02-02 22:42:54 PM 
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1