Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Avec les silences de ma foi je cherche mon cœur dans la profondeur de mon écoute, pour mieux entendre le battement du pouls de ma vie et avec ma survie je regarde sur le corps de mes cicatrices qui enveloppent la voix de mes solitudes, sur la chair des frissons de mes larmes et devant mon émoi seul avec mon album sans une photo pour partager le rire de l'amitié, je tourne les pages pour trouver où j'ai déposé la couleur de mon enfance, car ma mémoire à brulé l’atome de mes souvenirs sur une maladie de mon anticorps qui ne reconnaît plus l'habit de mes sourires, car j'ai déchiré le tissu de mes saisons dans une ruelle sans nom, dont le boulevard se nomme; le jugement, et dans le milieu de ma rue au nord de ma croix, je me couche sur la boussole de mes rêves, pour écrire un mot sur la lune, car dans l'ombre je veux visualiser le désir d'écrire en poésie, le verbe aimer dans son infini, car dans la galaxie de mon être, je veux voir et vivre le pardon dans le cieux de mon horizon, car dans ma main j'ai senti les mots croisés de mes fautes, sur un texte d' itinérance au hasard j' ai mélangé mon alphabet, pour comprendre la langue de mon acceptation.

Assis devant l'assiette de ma vieillesse, je comprend le repas de mon cœur, car ma faim jour après jour gargouille dans le ventre de ma réalité et sur une table sans invités, seul avec le fruit de mon espoir je dépose à la porte de mes pourquoi, le si de mes souffrances et je me met en ligne sur la rue de mon orgueil, pour sentir aux pieds de mes vertiges la soupe de ma pauvreté, car sur la soif de mon amour, je dors avec un chapeau vide et sur le coin de mon trottoir avec les vents de mes saisons, j’attends les pas des passagers qui effacent les graffitis de mon histoire, sans vouloir comprendre la différence du gêne de l'ombre de ma nature, car l' instinct de l’égoïsme à traverser la rue avec le voleur de mes blessures et je suis sans loi devant l'injustice, car c'est l'homme qui a composé le droit de mon malheur, sur une balance qui pèse le point de ma vérité et sur une Bible animal je promet avec mes sentiments pour lire devant témoin l'article de mon innocence.

Je sens sur ma peau la brûlure de ma guérison, car au dos de mes douleurs, je touche devant le miroir le contresens de mon avoir et aux sentis des reflets de l'invisibilité de mon intérieur, je visualise les couleurs de mon énergie, pour ressentir la lumière de l'ombrage de ma communication, car sur le passage de l'éveil de mon acceptation je veux entrelacer mon esprit, pour croire entre deux monde aux miracles de mon oniromancie et rêver sur des vœux de désirs, car j'ai le don de ma vie à transmettre sur une onde de savoir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2012-09-02 20:42:04 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1