Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36
b1

 

b1

 

Carte Dans le corps d'homme que je suis rendu, seul avec des photos sans visages, je visualise sur mon sol les souvenirs des silences de mes rires et avec ma foi je me couche sur mon itinérance, pour mieux ressentir mon corporel sur l’enveloppe de mon âme et avec mon esprit j'imagine mal la liberté, car j'ai besoin de mon infini pour devenir libre de ma création.

Je voudrais être une étoile pour croire que les désirs existes, car entre mes mains je vois mon cœur qui bat sur des sentiments invisibles et dans l'ombre de sa survie avec le symbole peace and love, je rêve avec ma solitude, car mon éveil me fait mal sur le banc de mon jugement.

Je sens couler dans mon sang la vieillesse de mes anticorps et avec les mémoires de mes cellules, je transforme l'ADN de ma jeunesse sur la chair de mes guérisons et devant un miroir, je vois le face à face de mon acception, qui fusionne l'identitaire de mes souvenirs sur une chaise de maladie, car le cancer me parle souvent quand je m'endors avec ma profondeur et dans un cortex imaginaire je serre entre moi le toutou de ma religion, car je suis un miracle de la destinée et par hasard à genoux devant un Dieu, je demande que mes pleurs ne soient plus souffrances, même si elles sont invisibles à l'avoir de l'autre.

Le jugement est devant ma porte et entre les fenêtres sur un horizon avec la voix de mes silences, je visualise au loin ma prudence, car je veux voir le pardon de ma nature devenir une racine, même si le mal m'as rendu pauvre du grain de ma faim, dans ma main j'aurais toujours une fleur pour croire en la vie d'un sourire, car je veux voir ma survie vivre en harmonie pour dire merci à la vie et avec mon autre main je veux sentir le miracle de ma lumière pour libérer mes peurs sur des pages blanches.

Comme une bête animal, je ne comprend plus le hurlement car l'homme a volé l'Amazonie de mon oxygène et seul dans le bois avec la boussole du Nord de mes cicatrices, j’efface les pas de mon passé avec les saisons de mes larmes, pour mieux visualiser ma voie sur le futur de mon demain.

En position de fœtus dans un corps de vieux, j’attends dans ma tête le s.o.s de Mozart et avec mes yeux je regarde autour de moi la volonté d'être, car quand mon temps s'arrêtera et je voudrais pour une seconde de plus y être juste pour voir, si le bonheur existe, car j'ai disparu sans être aimé et pourtant je sais que j'y ai cru de toute mes forces en l'esprit de la poésie, car j'ai l'ai composé en moi, avec des paragraphes inconnus sur des noms d'Amour.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2012-11-30 22:04:44 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1