Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Aux silences de la musique de Mozart, j'écoute sur la rive de mon cœur le classique de mes pleurs et avec le piano qui contient les notes blanches et noires de mes mémoires, je compose avec ma survie l'envie de la réalité de mes souvenirs car dans la gamme de ma profondeur, j'ai senti la voix de mon Do entre deux temps, suspendu sur un Si Majeur et sur le Sol Mineur de mes nuits embrouillés par le Ré de ma poésie, je dépose les pages de mon imaginaire pour voir la correspondance de ma lumière, car ma solitude a brulé la chandelle de Beethoven sur le siège de l'amitié de mon histoire et ma foi à égaré sa scène sur l'acte de Dieu dans un coin noir, assis sur la chaise de mes pourquoi, je répète par cœur avec l'acteur de mes pardons, pour mieux comprendre l'auteur de la valse de mes blessures sur les ombres de mes tocs, car la peur me fait mal sur la poitrine de ma vieillesse et ma signature à effacé son nom dans une ruelle sans famille.

Seul sur le lit de ma maladie, je regarde au plafond la création de l'invisibilité de la guérison de mon espoir, pour mieux ressentir les rêveries de mon l'éveil, car je veux libérer le corps de mes cicatrices sur des draps de désirs.

J' ai mal dans le mon ventre de mon enfance, car j'ai oublié le corps du Christ dans l’enveloppe corporel du gêne de mon cortex et couché sur le dos de mon ADN avec mon identité, je cherche le visage de mes sourires pour voir le don du bonheur dans le miroir de ma révélation, car dans les reflets de mon ombre, je me sens seul au monde.

Je suis né sans aucunes pages à ma Bible et dans une ruelle sans nom de famille, je marche avec mes souliers percés par les larmes, qui coulent sur le solage de ma culture et avec la semence de mon courage, je m’assoie sur le banc de mes rendez-vous, pour graver sur le bois de ma nature, la signature de ma vérité, car j'aurais voulu aimer et être aimé, mais hélas, je suis devenu entre deux mots, infirme, sur un cri d'animal.

Je me sens comme une étoile dans un ciel sans vœux et je me vois comme un sans papiers aux nuits des rois, dans l’apesanteur de mon sommeil et soir après soir dans un trou noir, je voyage dans un cortex infini, sans astre sur l'astrologie de ma fusion, car l’égoïsme de l'homme a mis mon cœur dans un cellulaire sans ondes, pour le signal de mes sentiments et les tétras Nanos sont devenus la froideur de la communication humaine sur un temps de volatilité.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-02-19 21:25:00 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1