Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Je suis dans la chambre de mes larmes et en silences avec les murs de ma destinée, je visualise le hasard du miracle de ma vie et sur la table de mon innocence avec la coupe du vin de mon corps, je partage l’enveloppe de ma lumière pour y éclairer l'histoire de ma guérison et sans un mot, j'y dépose sur une feuille blanche le passage de ma foi, pour me souvenir du texte de mes sentiments, car je voudrais écrire au dos de mon adverbe la liberté de la faute de mes souffrances sur le sujet de mon cœur.

Seul avec la boussole de mes pleurs je marche dans la forêt des hurlements et avec la peur de mon écoute, j'ai égaré l'empreinte de mes pas sur la nature de mon corps d'entre les pierres de mes pardons, je me repose sur les saisons de ma réalité pour y regarder l'horizon de ma foi et ressentir les vents de mon espoir sur une fleur de mémoire.

Mon enfance me fait mal sur le regard de la photo de ma vieillesse et avec le négatif, je ferme mes yeux, pour mieux me souvenir des rêves de mes désirs, car mon album est vide sur la religion de mes tatouages et la création de la maladie à effacé les couleurs sur l'art de ma solitude.

Avec le temps je crée mon infini, pour voir le pouvoir de ma survie et avec l'astre de mon anticorps, j'y renaît dans un atome de fusion pour devenir une étoile de poésie sur une plume de courage.

L'injustice de mon malheur à brisé la montre de mes rendez-vous sur les cicatrices de l'heure des tics-tacs de mon itinérance et dans la ruelle des minutes du jugement des fous, j'écoute les rires des voix perdus pour y comprendre le respect de mon acceptation, car dans mon sommeil nuit après nuit, j'entends mon ventre qui gargouille, la réalité de ma chair et avec l'imaginaire de mon amitié, je tend ma main sur le don de ma volonté, pour croire en l'éveil d'un Dieu, car le piéton inconnu à volé la Bible de mes valeurs sur la seconde de ma naissance et mon présent meurt sur des frissons sans un minuit à son verbe aimer.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-03-14 15:18:32 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1