Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Le cœur de mon gêne est malade sur les pulsations de son écoute, car mon anticorps à oublié la mémoire de sa chair sur le sang de son acceptation et dans la fusion de la lumière de mes larmes qui coulent en silences sur les mains de ma jeunesse, je visualise entre mes doigts la profondeur de mon itinérance, car la réalité de mon jugement me fait mal sur les saisons de mon identitaire.

Ma semence à été oublié sur la table de ma naissance et sans aucunes feuilles pour écrire mon nom, je compose ma solitude sur le nombril de mon ombre et avec ma peau je cherche la signature d'un Dieu, pour ressentir le miracle de ma liberté, car mon esprit à égaré dans une enveloppe la correspondance de son âme et sur le doute de ma récolte, mon avoir à brisé la croix de sa religion dans un album de famille sans un seuil de souvenir pour le dire de son verbe, je t'aime.

Le sourire de mon bonheur est invisible sur le visage inconnu de la personnalité de ma vieillesse et avec les rires de mon amitié, je partage l'histoire de mes cris pour entrelacer la source de l'incube, sur la langue de ma foi, car ma parole à figé mon temporel dans une âme suspendu par la bête de l'homme.

Je dépose la plume de l'éveil de mon esprit sur un chemin céleste de croix pour visualiser le passage de mon ombrage sur une lune de vœux et avec la position de l'atome de mon énergie, je libère le courant d'air de ma voie lactée sur la forme d'un sujet, pour croître dans le hasard du signal de la constellation du Sagittaire, car je suis né sans une étoile de désir dans un ventre d'une mère autruche et dans la noirceur de mon voyage je cherche sur le plancher de mes blessures le passeport du don du pardon pour y fusionner l'oxygène de son apesanteur dans la fenêtre de mon paysage.

Mon père à déchiré la mode de mes jeans sur le temporel de son égoïsme et au nu du rock de mon corps, je recherche dans la ruelle des fous le graffiti de ma survie pour effacer la vérité des tatouages de ma pauvreté sur le mur de ma honte, car la création de mon espoir manque d'imaginaire pour dessiner l’ignorance de l'humain.

Je suis assis seul au bord de la route avec mon entité et entravé dans la pluie, je regarde la température de mes peurs pour voir la pancarte de ma volonté, car mon cellulaire est mort sur un signal d'onde et sans un contact, je suis perdu dans la nature de mes s.o.s..

Les souliers de mon enfance ont brisés le talon d'Achille des rêves de mon courage et dans un livre de contes de fées, je tourne la réalité des pages des faits vécus de mon verbe, pour lire entre les mots la valeur de mon chagrin sur un texte de Racine.

Quand je suis né, j'ai dit la vérité que je voulais aimer, pour devenir fusionnel d'une entité et pourtant dans les nuits de mon sommeil, avec le moi de mes sentiments, j’entends encore des hurlements au loin de mon passé et le présent mélange les aiguilles de mes rendez-vous, sur l'heure biologique de mes pleurs.

Sans un invité pour le repas de mon amitié, je coupe le pain d'un ange pour donner au pauvre du hasard sur l'aile de l'envol de sa guérison, car je voudrais que ma porte s'ouvre sur un sourire humanitaire.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-03-27 01:05:52 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1