Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Je vis avec la dissonance de ma nature, car la voix de ma racine à égarer dans la forêt de mes hurlements la parole de son écoute, sur un banc gravé par le temps de la pauvreté et avec l’acceptation du jugement de mon corps aux douleurs des sacrifices invisibles de mon hôte, je me couche sur le dos des vertèbres de mes souffrances pour sentir en moi les feuilles du printemps de ma mémoire, car sur le manteau blanc de l'hiver de ma vie, j'ai vécu avec des saisons de désirs, avec des cris de misères d’où l'ombre de ma volonté à fusionné le ressenti de son enveloppe, sur une seconde temporel et avec la vision de mes rêves, je ferme les yeux pour mieux voir entre mes pleurs la larme de mes pardons sur une lune d'amitié, car je voudrais être libre de ma voie lactée.

Avec la vieillesse de mes os, je m'assois sur la chaise de mes questionnements pour mieux visualiser sur le plancher l'identité de ma foi, car ma guérison voudrais comprendre le pourquoi des reflets de la solitude de ma maladie dans une annonce de journaux, car sur le temps de mon jour, j'ai mal avec les rendez-vous de mon éveil et ma survie transpire dans une banque alimentaire, d' où mon intérieur déchire mon orgueil sur le pantalon de ma fierté et sans un seul mot pour la signature de ma faim, je regarde le crédit de mon assiette vide et avec mon carousel brisé par le temporel de la rue, je retourne dans ma chambre avec la camisole de ma folie sans une heure d'amour, car l’indifférence à ma volé la montre de mon enfance sur une table sans gravure pour le mot je t'aime.

Je marche souvent seul dans la ruelle des fous, avec l'ombre de mon itinérance et avec le don de mes sentiments, j'ouvre ma main handicapé sur des murs de graffitis, juste pour y ressentir avec les silences de ma foi, la création des couleurs de l'imaginaire et avec l'art de la vérité de mon cœur, j'y dépose entre les murs un peu de mon histoire, juste pour voir au loin un sourire d'espoir, car j'ai crû en la liberté de croire en la vie, en ma vie et avec la personnalité de mes pas, je reviens sur mon passé, pour effacer les tocs de la peur sur mon visage, car dans le miroir de ma réalité je vois un homme oublié, suspendu dans le vide de son apesanteur et avec mon courage devant son avoir avec mon infini, je tiens sur mon torse une étoile sans visages, pour entrelacer une présence sur mon horloge biologique, car dans la nébuleuse de ma naissance la destinée à été sans lumière pour mon verbe aimer, je le sais car je m'endors souvent avec sa composition sur ma tête d'oreiller.

Je visualise dans la noirceur le miracle de ma chair et avec la religion de mon anticorps, j'y vois mon âme devenir l'unité de mon esprit, dans un ciel qui éclair le signal de mes S.O.S et avec l'onde de mon corporel, je me transforme peu à peu en horizon d'astrologie, pour devenir une matière de gaz de rêveries qui voyage dans une galaxie de notes musiques et à genoux avec le corpus de la destinée de mes cicatrices, j'y partage le nu de ma correspondance sur une aile d'ange pour y libérer ma guérison dans un livre d’apôtres.

J'ai si mal dans ma tête et sans une invitation la folie me parle d'une prison, qui porte mon nom et je recherche en moi dans tout mon intérieur, avec toute ma volonté la sortie pour faire respirer le soulagement de mon innocence, car la pilule ne fait plus effet sur la personnalité de mes douleurs.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-04-13 17:30:08 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1