Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Je marche avec la solitude de la pauvreté et seul avec l'ombre de mon cœur, j'écoute les pulsations de mon temps sur des murs à murs de souvenirs pour toucher les graffitis de mon histoire et avec la foi de la vérité de ma mémoire dans la profondeur de ma cellule, je cherche mon horizon pour mieux comprendre l'atome de ma guérison sur une croix de pardon, car l’antise de mon âme à mal dans les vertèbres de mon corps et j'ai le vertige de mon apesanteur qui envoûte souvent les frissons de mon esprit sur les souffrances du vingt-quatre heures de mon sourire et en position fœtal pour protéger le nombril du gêne de mon enfance, je visualise le cortex de ma maladie d'être pour y fusionner le courant d'air de mon espoir sur la réalité de ma lumière d'évasion et avec les ailes des anges, je voudrais renaître libre de ma pierre car ma destinée na pas été désirée sur un soleil d'horizon et ma vieillesse à perdu ses rêves sur un lit de vieillard sans une couverture pour réchauffer les draps de mon bonheur.

À genoux avec la Bible des mots de mes cris, j’efface mon avoir sur la route de mes pêchés et en silence avec l'adresse de ma religion, je tourne les pages de ma survie dans la rue de mes pourquoi et avec ma peur, je me couche sur le boulevard de mon identité pour y ressentir le courage des vents de ma nature, car ma boussole à égaré le nord de sa montagne sur un banc d'itinérance et ma création doute de son don dans le sommeil des transpirations de mes cauchemars.

Je prend la seconde du présent de mon acceptation, pour calculer les rendez-vous du bienfait de mon verbe et avec la langue du participe passé de mon sujet composé de mon écoute et ainsi que sur l'heure de ma parole, j'y déposerais la montre des aiguilles de mes sentiments dans la main de Dieu, car je voudrais sentir l'amitié du miracle, pour ne pas y être seul avec le repas de ma pauvreté, car j'ai faim d'un sourire.

Mon vécu est invisible pour la poésie de l'art de mes larmes, car mon texte à effacé son savoir sur un nom inconnu et ma plume est devenue sans encre à sa valeur sur une photo sans un visage de famille et avec la bougie de mon ombre accroupi avec mes blessures dans le noirceur du coin de mes doutes, j'espère voir clair sur un passage de foi, car j'ai vu ma vie disparaître sur la correspondance de son enveloppe avec les cicatrices de ma semence, et au loin, j'y visualise la toile de mon étoile pour mieux croire en des vœux de désirs.

J'ai si mal dans ma tête et sans une invitation la folie me parle d'une prison, qui porte mon nom et je recherche en moi dans tout mon intérieur, avec toute ma volonté la sortie pour faire respirer le soulagement de mon innocence, car la pilule ne fait plus effet sur la personnalité de mes douleurs.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-04-17 01:52:15 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1