Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte La vérité de mon cœur me parle souvent dans la voix de ma tête et avec mon écoute, je sens les faits vécus de mes larmes, qui coulent sur la chair de l'identitaire de mon acceptation et avec les frissons du courant d'air de la réalité de mes hantises, je dépose mon corps sur un désir de pardon pour comprendre ma guérison sur une lumière inconnue, car j'ai le vertige quand je regarde le miroir des reflets de mes années et au loin, j'y vois mon âme qui me fait signe pour sentir le miracle de ma volonté.

Sur une lune de Pierrot, je voudrais y être la plume de son verbe, car les espoirs de mes rêves sont figés dans les contes de fées de mes pleurs et avec la lueur de ma religion, j'y visualise la création de ma destinée sur le hasard de l’égoïsme de mon bonheur, car ma montre s'est brisée sur un temps de rendez-vous de souffrances personnelles à ma foi et avec l'auteur de mon texte, je compose mon éveil pour y corriger la faute de mon infini car je veux y être en contact avec le baiser de l'amitié sur une onde cellulaire.

Je tourne les pages de la vérité de mon album blanc de famille d'avec les vents de la froideur de mes saisons j'y visualise les photos de mes sentiments, pour retoucher les rires invisibles de ma mémoire, car ma survie me fait mal sur les souvenirs de la maladie de ma nature.

Dans la ruelle des oui-dires de mes pas, je marche avec l’empreinte de ma profondeur pour voir les ombrages de mes émotions, danser sur des murs de graffitis d'avec l'art de mon imaginaire dans une assiette vide, je dessine l’abstrait de mes valeurs avec le doigt de mon symbole pour y nourrir ma liberté sur la fin de ma pauvreté car au nu de mon éveil, j' ai eu froid sur le jugement de ma chair.

La vieillesse du moment présent enveloppe ma correspondance, dans un lit de plis d'avec les tocs de mes douleurs que j'y compte les secondes du compte à rebours de mes émotions, pour ne pas oublier le passage emprunté de ma réalité sur la minute de mon vouloir, car ma jeunesse se souvient de son sourire dans des draps d'étoiles.

Sur une table de poussière j'y cherche l'étoile de la naissance de ma vie, car à genoux devant la croix ma solitude, je me sent seul avec la pierre de ma signature et assis sur la chaise de mon innocence, j'y vois mon ombre qui à violé mon enfance sur le plancher de mes jouets et avec la vérité de mes cris qui sont devenus des bloc-notes de silences sur des mots effacés par le S.O.S de mon temporel, j'y écris avec mon cœur pour corriger la faute de ma poésie, dans une main d'un Dieu, car je voudrais m'évader du vœu de ma prison.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-04-21 23:32:41 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1