Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte J'ai marché avec le corps de mes blessures sur des étoiles de désirs, qui sont suspendus par la lumière de l'énergie de mes rêves et dans le sommeil de mon imaginaire, je dessine avec les pinceaux de Picasso le symbole de la folie pour croire en la création du miracle des Saints et sur une toile remplis de vœux inconnus déformée par l’abstrait de l'art de son évolution d'être, je touche le paysage de la profondeur de mes valeurs pour ressentir la présence d'un Dieu, car j'ai mis dans la forêt de mes hurlements la transparence de ma religion sur des fleurs de printemps.

Le temps efface l'esprit de la mémoire de mon corporel et l'enveloppe de mon sujet devient sans correspondance pour les souvenirs de mes rires, car la foi à fusionné le corpus de mon acceptation dans le miroir du visage de ma vieillesse et aux regards de l'hôte de ma survie, je sens le nord du mal de mon avoir qui embrouille la fenêtre de l'horizon de mon évasion sur des larmes inconnues.

Couché sur la terre de l'empreinte de la misère de ma semence, je visualise les saisons du clair de la lune pour mieux y voir l'infini de mon univers, car je voudrais libérer aux vents du courant d'air la cellule de l'atome de mes cauchemars pour m'envoler avec la guérison de ma poussière sur une aile d'ange.

Sur les faits vécus de ma vie, je lie la vérité de ma pauvreté et avec le texte de mon cœur, je touche la langue de mes pardons pour mieux comprendre l'histoire de ma réalité sans un seul mot pour y écrire l'injustice de mon savoir, je déchire la page blanche aux pieds de ma survie car au dos de mon livre, je vois le sujet du présent de mon itinérance et entre les voyelles de l'alphabétique de ma solitude, je compose le verbe de mon espoir pour apprendre à lire la faute de mes jugements.

Je quête le don de la générosité de la créationnisme avec la main d'un pêcheur pour y sentir la chair de son histoire dans la paume d'une amitié car au hasard de la science mathématique de ma maladie, j'ai cru au pouvoir de l'homme dans un regard humain.

Sur la chaise de mon innocence, je berce la pensée des sourires de mon enfance avec une photo de famille d'époque que j'ai retrouvé dans une boite vide et sur le plancher des cent pas de mes questionnements, je calcule les tuiles noires et blanches de la réflexion de mes pleurs, car je cherche le vertige mon ombre pour équilibrer l'espace de la zone de ma peine.

J’entends craquer dans ma tête, les os de mes maux et l’arthrose hante les échos de mes cris dans les silences de mes nuits et comme un animal je me positionne en fœtus pour protéger le nombril de mon âme, car je veux écouter la voix de mes sentiments sur la croix de Saint-Antoine à genoux devant le choix de ma prière, je dépose la Bible des souvenirs de mon éveil, pour ne pas oublié la volonté du paragraphe de mon destin.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-07-11 22:01:33 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1