Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Je crie avec la vérité mon cœur pour écouter la voix de ma profondeur, car quand je touche l’enveloppement de la chair de mes sentiments je sens l'âme de mon anticorps, qui me parle de maladie d’être et sur un destin de solitude, je marchais avec ma parole pour essayer de trouver dans des ruelles de tatouages l'histoire de la langue de ma liberté afin de mieux y apprendre à écrire l'alphabet du sujet de mes pardons, car avec la foi de mon esprit, je voudrais ressentir des sourires d'anges sur l'ombre de la pierre tombale de mon corps et de pouvoir lire un jour, que je suis libre de ma mémoire.

À ma naissance, on ma volé le passeport de mon identité et durant mon enfance, on as brûlé mes rires, sur des contes de fées et seul dans la chambre avec la réalité de mes pleurs, je cherche sur le plancher la source du cortex de mon malheur, car ma mémoire me fait mal dans ma tête quand je pense à ma solitude, je deviens étourdi quand je réfléchi à mon passé.

Je tourne les pages de mon album photos pour retrouver le visage de ma racine, car ma création à perdu l'horizon de sa nature, sur des négatifs de flashs de lumière et sans personne pour accoter mon épaule sur une amitié de bien-être, je me couche sur le lit de mon imaginaire pour créer mon évasion, car j'ai besoin de caresses dans mes rêves et d'une étoile pour mieux croire aux désirs.

J'ai le mal de vivre, car personne n'a voulu la rose de mon verbe et comme le petit Prince, j'ai semé mes petits pas pour faire épanouir mon chemin sur le vœu de mon vouloir et assis avec les vents des frissons des saisons de mes nuits, j'étudie l'ombre du courage sur la racine de mon arbre, pour y écrire un mot sur la semence du viol de mon espoir, car j'ai vécu dans un temps emprunté dans un trou noir.

Je respire le secret invisible de la douleur de mon acceptation, tout les jours dans une pièce vide et sans aucunes bulles d'air pour oxygéner ma proprioception, je brise le miroir de mon reflet pour libérer mes sacrifices dans un espace temps, car j'ai besoin de voir au-delà de ma vie pour discuter une nuit avec un Dieu et lui demander de fusionner ma guérison sur la croix de ma réincarnation.

Sur une chaise sans marque de nom, je berce le prénom de mes peurs pour soulager la signature de mes blessures et sans un mot pour partager la feuille blanche de ma création, j'écoute dans la chambre de ma folie les craquements de mes hantises, pour y suspendre l'heure de ma réflexion sur des rendez-vous de vision de paix, car sur un toc temporel, j'ai vu l'enfer qui positionne les aiguilles de mon minuit sur des larmes de vin et avec la vibration audible, je compose la musique du soleil pour réchauffer l'art de mon cœur et dire sur un point final, je t'aime.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-07-18 18:07:12 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1