Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Je suis souvent assis avec l'heure des rendez-vous, de ma maladie et avec les maux de mon temps, je tourne la minute de mon anticorps sur les secondes de ma solution, pour comprendre l'horloge biologique de ma souffrance, car je berce l'ombre de ma guérison sur un espoir invisible pour écouter le sol de mon cœur.

Je pleure sans aucunes larmes, car mes hurlements ce sont égarés dans la forêt des contes de fées et avec des pages sans dessins, je cherche mon histoire pour voir dans un texte le nom d'un ange, car dans ma main animal j'ai une boussole de sentiment qui recherche le Nord de son enfance, sur une pierre de valeur de désirs et loin de mes rêves je suis couché sur un banc, avec le nu de l'identitaire de mes frissons, car j'ai suspendu ma foi sur une lune de Pierrot juste pour mieux voir la lumière du pardon qui éclaire la destinée de l'étoile de ma liberté.

J'aimerais avoir comme ami un Dieu, juste pour comprendre l'injustice de l'homme, car j'ai mal en moi et ma voix est devenue silence avec le don de sa langue, car je suis seul pour sourire, devant mon miroir et sans aucuns reflets je me demande le pourquoi je compte tant de cicatrices, sur le visage de mon sourire.

Je voudrais mettre des fleurs dans le champ de ma culture, mais ma semence à perdu sa récolte sur des saisons sans racines et avec l'horizon de ma survie je visualise le miracle de la beauté du monde, car mon imaginaire est infini pour peindre son espoir sur une page de Bible.

Je vieilli avec le vide de mes souvenirs et ma mémoire est devenue une maladie d'être, sur un avoir de jugement, d’où j’attends les pas de la mort qui viennent me chercher, dans la chambre de ma pauvreté et pourtant mon âme veux vivre, pour fusionner l'énergie de son enveloppe corporel, car ma correspondance à voyager dans une bouteille à la mer, sans aucune boussole pour le Nord de mon cœur.

Au palindrome du sens de mes mots je voudrais écrire sans aucunes fautes, car je voudrais apprendre la conjugaison de la poésie pour devenir un auteur de passion, avec la signature de ma vérité et partager entre deux paragraphes la pause de son temps, sur un verbe aimer.

Avec le manteau de ma misère, j'ai eu souvent froid et dans la ruelle de la pauvreté je marche seul,

soir après soir avec la folie de mes angoisses et dans le brouillard de la peur du passé, à l'instant même j'écoute un écho inconnu pour partager un cri de faim, car dans mon assiette je regarde souvent la tranche de pain, qui est passé de date et sans regard pour l'ombre de mon hôte je lui ouvre la porte de mon appétit, car j'ai besoin d'invités sur la table de mon amitié, pour mettre de l'eau dans mon vin.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-08-09 06:14:54 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1