Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27- 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1
Po 24 Août 2013

 

b1

 

Carte Sur les cicatrices de mon corps je compte le savoir de mes larmes, pour comprendre le calcul des pardons de mes pécher, car sur le lit de mon jugement je dors avec l'itinérance de ma pauvreté et avec les draps de la mémoire de mon enfance je sens le tissu de mes sentiments, sur les couches de la peau de la vieillesse de mon temps et avec l'heure du désir de ma foi, en silence avec la réalité de mes rendez-vous manqués je me couche sur le dos de ma réflexion, pour voir dans mes rêves mon cœur battre dans une lune d'espoir, pour croire que le miracle de la vie existe et que je suis libre de ma guérison d'être.

Je marche seul avec une main ouverte juste pour sentir les vents de la nature de l'amitié, car dans la ruelle de mes faits vécus j'ai mangé ma misère, avec la cuillère du pauvre et avec mon autre main je protégeais mon cœur, en me mettant en ligne avec la honte de ma faim.

Sur une photo de souvenir j'ai perdu l'horizon des mes sourires, car la maladie est venue chercher l'art de ma création sur une toile blanche et avec mon imaginaire je dessine le don de vivre pour mieux voir la profondeur des couleurs de mon âme, car dans la chambre noire de ma jeunesse je sens le négatif de mon acceptation qui pleure, dans le garde robe de mon passé et mon présent recherche sur le plancher de mes hantises son album de famille, pour retrouver la génération de son verbe aimer.

Je vis avec la seconde de mes blessures, sur un temps emprunté par la science du savoir et entre les minutes de mes pourquois qui tics-tacs sur une heure fixe, je regarde les aiguilles qui tourne ma solitude sur une ombre de peur et entre le midi de ma folie et le minuit de mes hurlements je m'assois sur une chaise d'un patient, pour entendre mon nom dans un couloir d’hôpital, car j'ai brisé la montre de ma guérison sur une autoroute d'acteurs.

Je voudrais déposer une fleur juste pour sentir que la douceur existe, car sur le banc de mon identité je vois le nom de ma survie qui est graver entre l’écorce et l'arbre généalogique du don de Dieu, car avec tout mon sang je voudrais vivre pour un autre, pour partager la fusion bioastronomie dans un corps d'étoile et avec l’enveloppe corporel de mon vœu je rêvasserai d'être des gouttes d'eau d'une rose, pour ressentir une lèvre de baiser sur une pétale de caresses.

Sur une croix d'apôtre je vois aux pieds de mes souffrances l'ombre du cri de ma voix et avec le symbolisme de ma religion je dépose la pierre de ma valeur sur le chemin des anges, car dans le ventre de ma mère j'ai brisé mon aile et sur l'épaule du courage de mon père, j'ai brisé le drapeau blanc de l’acceptation de ma volonté, pour vivre libre du vertige de mon viol.

J'ai si mal que même la drogue ne gèle pas mon malheur, car mon hiver est devenu une saison permanente et en position de foetus je prie avec la vérité de mon cœur pour écouter le miracle de ma vie, car ma survie est dans un monde suspendue par des ondes de désirs et mon espoir est dans lune.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-09-05 01:22:17 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1