Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1
Po 30 Oct. 2013

 

b1

 

Carte J'ai si mal à la voix de mon cœur que je n'attends plus les échos de mes larmes, qui coulent dans la vieillesse de mon corps, car la maladie sans nom brise mes os sur la chaise qui berce la mémoire de mes souvenirs et seul avec mon écoute, je pris à genoux avec l'invisibilité de mon espoir pour soulager les douleurs de mon vertige, sur la croix de mon itinérance.

Aux pieds de ma vie je vois des blessures de faits vécus qui hantises les désirs de mes étoiles, car j'ai vu des années de lune sur l'horizon de mon identitaire, d’où mon ombrage a marché dans la rue des fous avec la boite de mes vœux et cachée avec la couleur de mes pleurs je cherche le don de Walt Disney, pour libérer ma création sur un monde de sourire, juste pour ressentir la pixel du bonheur sur une toile imaginaire.

Avec la musique je rêvasse de faire danser mon enfance avec les pas d'un ange, pour mieux croire en la foi de la passion, car je fredonne souvent la chanson de ma solitude devant un miroir sans vedette et mes reflets sont embrouillés par le jugement de ma valse.

Je suis assis à coté de la pierre de Dieu pour mieux comprendre son esprit, car mon âme est devenu flou avec la science de Einstein et sur le sol de mon histoire j'ai égaré la langue de mon cœur, par la faute de mon égoïsme et avec le froid de mes saisons j'ai lu du Rimbaud, pour tourner la folie de mes pages sur des mots de sacrifices et sans limbe je suis perdu sur la tradition annunakie de ma poésie.

J'ai été bastonné par la main de l’acceptation de l'Homme et mes émotions ont été déchiré par le pouvoir de mon hôte, sur la table du viol de mes sentiments, d’où par le pardon de mon avoir je cherche dans le tiroir de mes peurs le passeport de mon père, car j'ai perdu la photo de mon identité dans un album d’où le plaisir de rire c'est effacé.

Je ferme les yeux sur la lumière de mon énergie, pour soulager la noirceur de mes souffrances, car mon éveil est malade sur le cortex de mon gêne et l’enveloppe de mon corporel recherche sa fusion dans une ruelle, aux milles visages de pauvretés et en silence avec le voile caché de ma fierté j’attends en ligne avec une assiette vide, pour apaiser ma faim, car jadisse dans un environnement hostile déshumaniser.

J'ai de l’apathie dans mon cœur, car j'ai la maladie d'Être dans l'avoir de mon infini et au cieux je comprends le miracle de vivre, car j'ai vécu l'enfer sur ma terre.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-10-29 * 14:24 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1