Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32- 33 - 34 - 35 - 36 - 37
b1

 

b1

 

Carte Mes larmes sont sans publics, car le siège de mes sentiments sont seuls avec le billet de la pièce de théâtre de ma naissance et sur la scène je vois l'acte de ma survie, qui s’envolent avec les feuilles des notes de ma mémoire et avec l'auteur de mon ombre, je cherche le paragraphe des pourquoi de ma vie sur le plancher de mon rôle, pour mieux apprendre à dire à genoux avec la voix de ma vérité, le pardon de mes souffrances, car les rideaux se ferment sur la maladie de mon âme et le texte de la symphonie des partitions de mon cœur tombe en poussière, sur le piano de Mozart, pour y composer une oeuvre d'émotion d'amativité sur le classique de mon verbe.

Assise sur la roche de mes valeurs, je sens ma profondeur qui me hantise sur le symbole de ma volonté et avec la lune de mes contes de fée, je visualise sur le banc de mon itinérance mes désirs, pour ressentir dans une galaxie mes vœux vivent dans la noirceur de l'infini, car avec l’apesanteur de la lourdeur de la forme de ma solitude, je voudrais déposer le chagrin de mes blessures sur la mer de mes vagues, pour soulager la nature de la source de ma semence dans la main du Parkinson de ma vieillesse.

Sans boussole pour retrouver le Nord du courage de mon horizon, je marche avec le nu de la chair de mes peurs dans la fôret de mes hurlements, pour ressentir la lumière de mon espoir devenir qu'un, dans le Habeas Corpus de mon igorance, car j'ai oublié ma foi sur la pierre de mon présent et avec l'inconnu de ma conscience j'écoute la voix d'un Dieu, pour faire évoluer le miracle de mon gêne sur l'épaule de mon amitié. Devant le miroir de ma honte je recherche entre les reflets mon acceptation, car mon sourire me fait mal sur le visage de mes cris et avec la réalité de mes douleurs qui bercent le craquement de mes os, sur le sacquer de mon sociolecte je touche l’intérêt de ma misère pour voir le pourcentage de mon dépôt d'Être.

La Kétamine me manque sur la solution de l'anticorps de mes pleurs, car la fusion génétique de mes cellules ont terraformer ma glande endorphine, dans un cortex leucotomie et dans l'air du temps je sens vivre mon malheur sur le cadran biologique du toc de mes rêveries, car quand je suis né avec une étoile brisé dans le lit de mon enfance.

Je pense comme une statue pour apprendre mon histoire, car j'ai figé dans le passé mes émotions dans un univers temporel et sur la roche qui contient les valeurs du dévouement, je grave le passage de l'amnistie pour donner au suivant le don de mieux croire.

J'ai manqué le rendez-vous de la stimuline du bonheur dans un album de photos, aux pages blanches qui ne contiennent aucunes empreintes pour les souvenirs de mes rires et avec ma glande hypophyse je croître en moi l’instit de la senteur d'une fleur, pour me rendre habitable avec la correspondance de mes cicatrices.

Sur un monde de découverte avec les jumelles de Némo j'ouvre une mappe pour voir avec les yeux de mon imaginaire, le voyage de mon onde cellulaire et avec le contact du savoir j'écoute le signal du goût de vivre, car aux pieds du vertige de l'ombrage de ma croix j'ai mis mon espoir, sur une langue de parole et entre les pays de cartes postales je visualise ce que j'ai fait pour survivre, car sur des drapeaux blancs aux vents des sans noms je voudrais sentir ma guérison, devenir libre.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2013-11-04 * 20:09 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1