Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47
b1

 

 

b1

 

Carte J'ai mal a mon cœur car mon corps est devenu une forme de solitude, qui balance l'ombre de la seconde de son temps, sur des murs d'horloges de souffrances et sans aucunes voix pour l'heure de ma rage, j'écoute l’identité de ma douleur me parler d'espérance sur le plancher des froideurs de mes saisons d'être et avec le livre de mes désirs, collé sur le torse des muscles de mes cicatrices invisibles, je tourne les pages de mes faits vécu dans un monde de numéro binaire aux couleurs de larmes, car à la fin du thème de mon histoire j'ai vu la lumière de mon énergie me tendre une main d'amitié, sur l’enveloppe génétique de ma correspondance et dans le ciel de mon avoir, sur une étoile qui brûle l’atmosphère de mon énergie j'ai ressenti le gaz de l'imaginaire, qui embrouille la vision du au-delà de la puissance éternel dans le trou noir de ma galaxie, suspendu par le don d'exister.

Ma chair est faite de couche de peau de guérison, car mon passé a vécu son évolution sur les pas du pardon de l'apôtre et avec les chemins de la croix personnel, j'ai libéré le chemin de mon ignorance sur des terre des vœux de mes pères et à genoux devant la pierre qui me fait mal j'ai prié le nom de ma mère avec la fleur de mon enfance, car l'adulte en moi a peur du cri de ses blessures sur des nuages qui bercent la lune de ma vieillesse et en position de guérison, je libère ma foi pour reposer mon âme sur un sourire de donation universel.

Assis par hasard sur le destin du Nord de ma destinée, autour de moi je visualise la profondeur de mon horizon pour trouver sur l'eau la soif du courage de vivre, car dans les reflets du regard de mon acceptation je sens mes hantises qui houles sur mon dos, avec la bouée de secours du signal de ma survie dans le milieu de l'océan de mes maux de cœur et à deux bras en désespoir de cause j'ai ramé pour ne pas être seul, avec la noirceur du souffle de mon oxygène et le drapeau blanc de ma parole.

Le brouillard fait disparaître la mémoire des échos de mes souvenirs dans une mer agitée, sans continents pour mes sentiments et sur une île sans héros j'ai vu l'illusion de mon père, qui me fesais des S.O.S.. sur une chaloupe faite de mirages qui flotte à la rive et sur le sable j'ai senti la profondeur du jugement dernier qui m'a enlevé mon rêve d'être aimé, car la bouteille de mes souhaits c'est brisé sur une roche de valeur oublié par les tempêtes de la nature de la vie.

Je regarde ce que j'ai fait pour vivre et je ne vois que un point noir sur un doigt d'espoir et ma main tremble sur le pouvoir de l'homme, car je suis un inconnu devant la foi du pardon et le jugement ma déshumaniser, sur le lit de identié de ma maladie d'être.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2014-01-14 * 03:11 AM
b1

 

b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1