Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47
b1
Po 08 Mains

 

 

b1

 

Carte La seconde de la solitude du temps composé berce les minutes de la passion de mon envie d'être, sur une chaise de condamné et sur le plancher des pas de ma misère je compte à l'infini les aller-retours de mes pourquoi, car dans la transparence de ma tête la voix de mon âme était seul et dans le monde imaginaire de ma cellule, en position d’innocence devant mon ombrage au nu de mon corps je visualise la forme de ma croix aux pieds de mon esprit, pour mieux libérer les clous de mon enfer sur l’enveloppe corporel de mes rêves, car je voudrais dormir en paix dans la tombe de mes sentiments, pour décomposer l'absolution de ma vie sur une poussière d'une étoile et avec le dernier regard de ma volition je voudrais voir le malheur disparaître sur un vœu de désir.

J'ai si mal dans le coin de mon garde-robe, car la porte de mon courage s'est fermé sur la main de mon amitié et avec le silence des cris de ma douleur je me suis accroupie dans fond de ma noirceur, pour me protéger de la parole de ma souffrance, car j'ai cru entendre des larmes me parler dans mon dos et mes épaules ont soutenus la pesanteur de la voix de mes pleurs, pour ne pas oublier la force du don de savoir pardonner, car l'homme a violé mon courage dans un plat de bonbons et mon sourire s'est figé dans un temps passé, avec le miroir qui contenaient les reflets de mes S.O.S.

Au moment de ma naissance, sur le sein de ma mère j'ai vu le tatouage du jugement de mon père et sur le gêne de l'ADN de mon nombril j'ai senti la pulsation de mon cœur se couper en deux sur la table d'opération de mon innocence et sans aucune écoute pour la communication de mon acceptation, le souhait d'être aimé est devenue une illusion sur une page blanche et avec la plume d'une ange j'ai signé la vérité de ma parole à côté de mon verbe aimer, pour croire que le miracle de l'amour existe dans des paragraphes invisibles.

Devant une toile vierge je dessine le songe de ma maladie, pour retrouver l'art de mon évasion d'être et sur un mur d'exposition je recherche au loin comme un juge, les valeurs de sa profondeur, pour redonner un sense à la création de son savoir, car au toucher des couleurs je sens les coups de pinceaux de ma liberté, sur une nature morte.

Je vieillis dans un couloir d'un hôpital politique et avec mon numéro social de tirage j'attends le résultat de la peur de ma vérité, car j'ai eu le syndrome post-traumatique de balle rouge, sur un drapeau blanc et à genoux sur des pierres je cherche dans le sol de ma terre la semence de ma culture, car la guerre a écrasé les fleurs de mon Printemps avec des bruits de bombes et mon Hiver a effacé les traces de mon horizon dans une fenêtre d'Autonome, car la boussole du Nord de ma destinée a brûlé le livre de la poésie de mon Été, sur une note de faits-vécus et sans aucune saisons pour partager la lune de Pierrot, je me suis endormie sur la racine de mon arbre généalogique, pour ressentir l'histoire de ma foi devenir un désir de vivant.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2014-02-25 * 14 : 35 PM
b1

 

b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1