Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47
b1
Po 36

 

b1

 

Carte Je demeure seul avec l'invisibilité du corps mes souffrances, car ma voix a été violée sur une lettre vierge et avec la plume de Dieu j'essaie d'écrire le savoir du pardon d'être, pour mieux comprendre le verbe du savoir de ma foi sur l'ombre de ma lumière, car sur une table de poussière j'ai oublié ma vie.

Aux nues de l'identité de ma langue j'ai été jugé sur l'histoire de la parole de mon cœur et mes sentiments sont devenue dans une ruelle une histoire de sans-papiers, car j'ai égaré la photo de mon bonheur dans une rue à sens unique et la loi de l'homme a condamné le droit d'aimer, sur un banc itinérant.

J'attends souvent mon âme pleurée, dans le sous-sol de mon enfance et avec la volonté de mon esprit je cherche sur le plancher de mes faits vécu le pouvoir de libérer ma raison d'exister, car quand je pense au temps du jour de ma naissance j'ai mal sur l'heure de mes rendez-vous, car j'ai manqué de chance sur le minuit de mon conte de fées et mon chagrin est devenu un cancer devant le miroir de mon regard.

Je suis assis devant la fenêtre des saisons de mes souvenirs pour mieux visualiser la nature du don de ma mémoire, car dans le brouillard de mes émotions je voie la profondeur de ma tristesse qui hante le moment présent de mon sourire et sur le visage de mon acceptation je ferme mes yeux, car dans la réalité de mon monde j'ai mal au cœur quand j'écoute la solitude de mon amour, dans la chambre noire de mon enfance et comme un fou je me parle toute seule pour mieux ressentir que la tendresse existe quand je m'endors avec ma camisole de force.

Je vis l'enfer quand je respire sur la croix de mon existence, car la forme de mon ombrage tremble sur des vents de froideurs et mon aurore devient en transe, dans une dimension inconnue d'où le vertige déséquilibre l'entité de mes blessures, sur une étoile naine et dans un ciel de vœux couché sur le dos de mes peurs je rêve avec mon malheur qui n'a plus de corps céleste, car j'ai manqué de communication sur l'onde d'une lune et la gravité a suspendu mes désirs dans une nuit, qui n'a plus de destinée sur l'horizon de ma béatitude d'être; car l'ange du diable a brûlé le gêne de mes larmes sur la signature de Satan et le contrat de vivre est devenu un enfer, pour l'éveil de mon espoir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2014-09-12 * 01 : 04 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1