Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1
01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47
b1
Po 39 2014

 

b1

 

Carte Quand je touche le veine de l'artère monde cœur je sens la vérité de mes sentiments, qui coule sur l'identité de la chaire de mes larmes et à genoux devant le mur de mon temporel je visualise l'ombre de ma croix, pour mieux discerner sur le plancher de mon avoir que la lumière des anges existes, car j'ai le mal de vivre dans le miroir de mon acceptation et entre les reflets de ma mémoire je recherche ma raison d'être, pour mieux me souvenir du don de ma foi sur une table nuit, car sur une feuille blanche qui n'a plus d'auteur j'ai laissé sécher la signature de mon chagrin; Sur l'encre invisible de mes émotions et sans aucun mot pour écrire le prénom de ma rage, en silence avec la voix de ma souffrance j'ai tourné la page sur un nouveau sourire, pour mieux croire au conte fée dans mes rêves.

Je vis seul devant la fenêtre de mon regard, car la correspondance de mon âme a été jugée dans la chambre de mon enfance et assis sur le bord de mon lit dans le noir je pense à la dimension de mes peurs, car dans ma tête j'entends des cris de fou qui hante la parole de ma détresse, sur des récits de faits vécus et avec la main de Dieu j'ai suspendu mon crucifié en l'envers sur la pierre de ma tombe, pour ne pas graver le nom de mon baptême car je ne veux pas revivre le destin de mes sacrifices, l'enfer a trop de guerres pour moi.

Je touche le nu de mon corps et je ferme mes yeux pour mieux libérer la jouissance des douleurs de mon existence dans un autre monde, car quand je regarde dans le ciel de mes nuits je voie le signe de mon itinérance qui déforme la vision de mes désirs, sur une étoile oubliée et dans le cosmos je cherche la forme mes vœux, pour mieux comprendre inertie de ma raison d'Être, car sur la terre la valeur mon amour est devenu transparent dans une ruelle qui est isolée par le jugement d'une société et ma lune efface le recommencement de ma peine, sur un ombrage d'espoir.

Je suis si pauvre que même la langue de ma communication manque d'écoute, sur un coin de rue et debout comme un sans-abri devant le boulevard de mes tocs je marche avec les milles pas de la honte, car les empreintes de ma misère me suivent depuis le jour de ma naissance et sans avoir aucune photo de famille pour retrouver le gêne mes cheveux gris, je me suis endormie avec la mort pour laisser tomber la poussière de mon malheur sur la rose du petit Prince, car dans le livre de mon histoire j'ai besoin d'avoir des paragraphes de poésie pour que le verbe aimé devienne la virgule de mon temps présent.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2014-10-10 * 04 : 10 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1