Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11

b1
Po 03 2015

 

b1

 

Carte Devant le miroir de ma vie je visualise l'identité du temps de ma mémoire, pour mieux me souvenir d'où viens l'ombre de mon corps, car j'ai mal à mon cœur quand j'écoute vivre la voix de ma langue et avec l'honneur de ma parole je cherche l'histoire de mes sentiments, pour mieux écrire un jour avec la plume de ma foi.

Je suis souvent seul avec la correspondance de ma lettre et entre les mots je lie le verbe de mon érudition, pour mieux comprendre la faute de ma conjugaison, car quand j'écris mes faits vécus je sens l'encre de la douleur, qui coule sur la main de mon amitié et les ombrages de mes doigts sont devenus sans aucun symbole, car la virgule de ma lacune à effacer le sujet de mon je t'aime et les paragraphes de mon amour sont restés sans auteur, pour reconnaître la signature de ma solitude.

Je suis assise sur un banc d'histoire et avec les mains de ma culture je sème ma nature sur la conception du monde, pour ne pas oublier le don de la valeur de mes sentiments, car j'ai aimé en silence et comme un itinérant je m'endors avec l'espoir de croire que l'amour existe, pour mieux voir dans mes rêves la lumière d'un ange, parce que sur la terre ma chair manque de caresses.

Je marche comme un soldat pour mieux supporter sur mes épaules la vision de mes souffrances, car j'ai vu l'enfer dans les yeux de mes larmes et avec le don de Dieu j'ai déposé un drapeau blanc sur la page de la Bible, pour mieux croire au pardon, car mon esprit me hante quand je pense à l'ignorance de l'Homme.

Je voudrais devenir libre de la poussière de mon étoile, pour mieux admirer dans le ciel de mes nuits la naissance de l'univers, car mes saisons sont devenues sans bourdons de fleurs et ma fusion d'être est devenu une âme oubliée dans une forêt boréale, qui a gelé les cris de mes hurlements par l'écho de ma peur et sans aucune boussole pour retrouver le chemin de ma liberté, j'ai fermé mes yeux pour reposer ma peine, car la réalité de mes blessures me fait trop souffrir.

Je suis un enfant itinérant qui vit dans un corps de vieux, car mes jouets sont devenus des poussières de souvenirs sur une table de nuit, dont l'ombre cache mon éveil sur une croix qui n'a plus de religion et dans la chambre de ma mémoire sur un mur invisible la photo de mon père me manque, car je souffre sur le temps présent qui contient l'heure de ma tristesse, parce que je sens vivre la présence de mon malheur quand je me regarde dans un miroir et sans aucun reflet pour voir la maladie de mon amour, seul avec la voix de mon écoute je recherche sur le plancher de mes milles pas la parole de ma conviction, car j'attends résonné en moi le son de mes larmes, qui coulent sur l'artère de mon cœur et mon bonheur est resté qu'une illusion dans une fenêtre qui n'a plus d'étoiles, pour faire rêver la lune de mon espoir et je suis mort avec le désir d'être aimé, sur une pierre tombale qui n'a plus de nom pour identifier sa valeur d'Être.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2015-02-22 * 07: 17 AM
b1
b1
© 2016 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1