Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11

b1

 

b1

 

Carte Je me suis perdue avec la peine de mon cœur, car j'ai oublié la valeur du verbe aimer sur la lettre de mon amour et avec les années de mes cheveux gris je souviens encore de sa parole, malgré la maladie de la solitude qui me hante dans mes rêves et comme un poète je voudrais écrire le temps composé, pour mieux comprendre le texte de ma jeunesse, car la plume de mes mots tremble encore que je pense à son nom, sur la page blanche de ma mémoire et sans aucun cri pour dire je t'aime encore, je ferme mes yeux pour mieux soulager mes larmes; car j'ai compris la souffrance de mes nuits sur une lune qui éclair la nature de mon être et avec mon ombre qui est à genoux je demande pardon, pour mourir avec moins de chagrin sur la chair de mon âme, pour laisser une rose d'espoir aux pieds de ma croix.

J'ai mal en dedans de moi, parce que le bonheur est devenue qu'un ombrage devant le miroir de mes pleurs et sans aucun reflet pour y voir la lumière de ma guérison, je me suis enfermé dans une chambre noire, pour mieux me protéger de la voix qui parle de sentiments, car j'attends souvent mon malheur cogné à ma porte et seul comme un itinérant je me suis endormie épuisé avec la photo de mes saisons, sur un lit usé par la pauvreté du manque de tendresse et sans aucune caresse pour me consoler je suis mort en silence avec la main de mon amitié, pour mieux partager un jour un sourire avec ange, car j'ai mis ma foi entre les mains de Dieu pour mieux croire que je suis un être humain et dans un ciel d'étoiles j'ai déposé le vœu de mes désirs, pour mieux ressentir que l'infini existe, car sur une seconde de temps j'ai voulu me sentir utile pour donner le miracle de ma vie, mes hélas mon destin à manquer de conte de minuit pour y fusionner mon altruisme.

L’égoïsme de l'homme a violé le droit de ma liberté, car j'ai vécu avec un sourire brisé devant une peinture sans sujet et sans aucun horizon pour y voir les couleurs de l'art, je suis devenue un jugement de société, car on a jugé mon don de bienveillance dans le dos de mes cicatrices et mes tatouages ce sont mélanger sur la peau de mon identité, pour devenir qu'un symbole invisible et comme un fou j'ai cherché ma raison d'être, pour mieux comprendre mon évasion dans la prison de ma conscience et sans science j'ai manqué de calcul pour dire mon amnistie; car je ne suis pas coupable de ma détresse; je le jure sur la signature de mon sang avec le prénom de honneur.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2015-05-28 * 23: 52 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1