Marc Cantin Auteur Poète
Exemples de mes CRÉATIONS et de mes RÉALISATIONS :
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11

b1

 

b1

 

Carte Je pleure souvent en silence pour mieux comprendre la voix de ma détresse, car je sens sur la langue de mon identité le manque d’être caressé sur la chair de ma peau, qui frissonne sur des pleines lunes de loup-garou et comme un sans abri, au nue de ma chair je recherche dans les ruelles de mes allers-retours de mes cris, la raison des échos de ma voix qui s'est brisée sur les murs des briques de mes graffitis, pour y voir les couleurs de la création de mes ressentiments sur l’ombrage de mon horizon; car entre l’ombre et la lumière d’une porte qui n’a plus d’adresse je vois les mémoires de mes peines devant la fenêtre de mes peurs, qui hantent mon corps sur des blessures de guerre et comme un homme qui est blessé par la balle du jugement, sur un drapeau blanc je voudrais soulager la guérison de mes cicatrices, pour mieux dire sur la langue de mon savoir d’être; père toi qui me manques sur le temps de la photo de mon bonheur, laisse-moi écouter la vie de ton cœur sur les pulsations du mal et du bien; pour que je devienne libre de la plume de l’écriture de l’encre de mes faits vécus; sur le livre de ma vie et avec les vents du destin je voudrais tourner la page du pardon de mon innocence avec la main d’un ange, pour te ressentir encore une dernière fois sur la pierre tombale de ma mort, car au bas du texte de ma parole j’aimerais graver ton nom dans mes yeux de Gitan, pour me souvenir d’où vient la source du gène de mes souffrances, car je voudrais mourir en te disant je t’aime. 

Sur une mer isolée, entre les vagues de mon courage je cherche les valeurs de ma profondeur pour mieux voir les reflets de ma vie, sur l’île de mon isolement, car j’ai brisé la boussole de ma liberté quand j’ai dirigé la direction du nord de mon orgueil et mon âme a disparu sous un coucher de soleil, avec les mémoires de mes sourires, parce qu’autour de moi je ressens le vide sur la peinture de mon paysage et ma détresse est devenue inutile sur des échos de voix de S.O.S., et seul avec le pouvoir de Dieu, dans la noirceur de mes nuits j’écoute le silence de ma foi; pour mieux fusionner les désirs de mes vœux dans un monde d’étoiles, car j’ai besoin d’un arc-en-ciel dans mon cœur pour mieux visualiser le don du miracle de la vie au-delà du futur, pour mieux m’endormir avec la joie d’être désiré sur une plage d’espoir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 2016-01-18 * 01 : 27 AM 
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1