Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06

b1

 

b1

 

Carte Les guerres ont changé l’espérance de la vie de mes rêves, car quand je m’endors, j’entends des voix brisées, par les regrets des préjugés de la foi et sans aucun écho pour mieux entendre la parole de Dieu, je ferme les yeux sur l’ombrage de la page de ma bible, car j’ai égaré entre les mots de mes maux l’espace-temps du sujet de mes sentiments et seul dans le noir avec les peines de mes chagrins, sans heures pour comprendre les rendez-vous de mon bonheur, je me mets à genoux devant la désolation de la misère du monde, pour mieux voir au-delà de l’infini, car je sens autour de moi la présence de l’esprit qui fusionne mon âme sur le corps céleste de mon identité, pour devenir une entité dans un ciel d’étoiles de mémoires, qui éclairent les désirs des souvenirs dans la nuit des temps, pour mieux renaitre sur une fleur de printemps, car dans ma main je voudrais ressentir la douceur de la nature, pour mieux partager la raison de vivre, parce que je ne veux pas mourir comme une balle perdue devant la mémoire de ma pierre tombale.

Couché sur le lit de mes cheveux gris, je pense à mon itinérance devant le hublot qui contient les poussières de l’instant de mon temps et sur une heure qui est sans temps pour des rendez-vous de joie, je sens les frisons des vents qui soufflent les peurs de l’angoisse sur la chair de ma peau et sans dire un mot, je recherche la voix de mon éveil dans mon sommeil, pour mieux oublier les cris de mes douleurs, car mes cauchemars me hantises quand je pense à mes faits vécus, parce que j’écris souvent dans un monde d’outre-tombe, le viol de mon honneur sur des milles pages invisibles et sans un mot à dire pour y partager le sujet de mon avoir, j’efface le passé de mon savoir sur des lettres anonymes, pour mieux soulager dans mes yeux la détresse de mes larmes, car dans le regard de Dieu j’ai vu la réincarnation de l’amour, qui transforme le don de ma lumière en énergie de valeurs, d’où le jugement d’être disparaît sous une pleine lune, pour mieux croire que les anges existent devant la création de l’univers.

Dans le cadre de mon paysage je peins avec l’art de mes saisons, pour mieux dessiner la forme de mon cœur sur des pétales de marguerite, parce que je voudrais soulager l’hiver de mes douleurs, sur le pinceau de mes milles couleurs, car j’ai gelé mon chagrin devant la fenêtre de mon reflet et sans aucune lueur pour mieux visualiser la joie de mes sentiments, dans la chambre des fous à genoux avec la chair de ma chair, je cherche autour de moi la luminosité de mon courage; pour mieux apprendre à vivre dans la noirceur, car je désire éclairer l’instinct de ma vie dans le couloir de la mort; pour rester libre de croire en l’espoir, car dans un champ d’automne je meurs comme un rosier au pied d’une croix et avec l’ombrage de mon corps je libère mon âme sur la terre de sa culture, parce que j’ai vécu comme un animal dans la forêt des mal-aimés et je suis mort comme un soldat devant l’horizon de ma liberté, sans coquelicot pour le jour de mon souvenir.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 17-02-2017 05 : 34 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1