Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16

b1

 

b1

 

Carte La correspondance des âmes voyage avec des dons de dévotion, de corps en corps, suspendu par la gravité de son énergie dans des trous noirs qui traversent les années d’un monde temporel, pour en faire une légende dans un ciel d’arc-en-ciel; car tout est en perpétuel mouvement, pour y fusionner l’énergie des mysticismes en atomes de science de Karma, car nous avons tous le miracle de la vénération qui existe en nous, pour mieux croire en l’impossible du possible, qu’une balle d’horreur devient une fleur d’honneur, sur les mémoires de nos pierres tombales, parce que l’homme justifie la mort, pour devenir des patriotes de la liberté de sa vie, pour ne pas oublier les convictions du désir de vivre, avec le gène du cœur, écoute, écoute le miracle de ta voix pour mieux entendre rire le bonheur des anges, dans un ciel étoilé.


Comme un poète j’ai appris à mieux écrire les lettres de mes verbes sur l’arbre de mon écorce, pour mieux me souvenir de l’espérance de mes désirs, parce que ma mémoire efface les années de ma vie, sur ma pierre tombale qui n’a plus d’histoire et à genoux devant la croix de mes sacrifices, avec la main d’un ange je recherche au-delà des cieux, la lumière de ma pleine lune, pour y déposer une fleur de printemps dans un ciel d’étoiles; car dans mes yeux je voudrais voir Dieu, pour mieux soulager dans mes larmes la vision des guerres, dites humaines.

Au jour de ma naissance la vie ne m’a pas donné le choix, j’ai dû apprendre à survivre avec l’espérance de la foi, pour mieux comprendre la raison de vivre avec la lueur de ma conscience, car l’oxygène de mon cœur diminue l’air de mes sentiments, sur une voix brisée par la parole de l’amour et entre les vents qui soufflent mes larmes dans un champ de blé, je sens la mémoire de mes souvenirs disparaître dans un monde de poussière d’étoiles, pour mieux soulager la pesanteur de la gravité de mon malheur, devant une pleine lune remplie de vœux, car dans la forêt des mal-aimés j’ai vécu comme un animal blessé, par la main de l’homme et sans aucune rage, j’ai hurlé pour la survie de ma vie devant l’horizon d’une nature morte, pour imaginer une fleur de souhait devenir un arbre de sagesse, parce que sur le banc de mon itinérance j’ai laissé vivre mon âme.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 16-04-2017 21 : 49 PM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1