Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20

b1

 

b1

 

Carte Je vis avec des larmes malades, car mon corps est devenu une vieille âme qui pleure devant un miroir de jugement, d’où les reflets de mes douleurs invisibles figent le temps de la mémoire de mes souffrances, sur la chair de mes cicatrices et avec ma foi, seul devant l’ombrage de ma croix, je visualise les pouvoirs de ma guérison d’être, pour mieux soulager le regard de mes peines, parce que le cancer gruge mon cœur sur l’écoute de la détresse de ma tristesse et sans aucune parole pour mieux entendre les voix des anges, mes valeurs de l’espoir s’envolent dans un monde de poussière d’étoiles, pour mieux sentir entre les vents la liberté de mieux croire en mes rêves, car je suis né avec des désirs sans goût de vivre, dans un ventre sans gêne d’amour et mon courage a manqué de constance, devant la porte de mon père.

Comme un fou, j’ai cherché mon identité sur une photo de passeport, pour mieux voyager au-delà de l’infini avec la valise de mes saisons, car sur un siège de passager j’ai oublié le drapeau de la fierté de mon pays, pour mieux me souvenir de la mémoire de mon histoire et entre deux pensées de réflexion, dans le hublot de ma vision je regarde dans la noirceur les pouvoirs de ma lune, pour mieux revoir dans le ciel de mes nuits les couleurs de mon bonheur, car j’ai vécu avec le vertige de la peur dans un monde d’illusions, jugé par la main de l’homme, d’où l’ignorance des ouï-dire est devenue des mots blessants, écrient sur une page de faits vécus, dont le sujet m'a rendu itinérant de mes valeurs d’être.

Couché sur le lit de mon itinérance, je sens sur mes os les années de mes misères qui usent mon malheur sur des heures, débalancées par la solitude du temps, d’où les tic-tacs du toc en fusionnent les minutes de mon chagrin sur une horloge passée date et seul avec ma vie, sans aucun rendez-vous pour y partager la lumière de mon âme, mon esprit devient un don perdu dans les cauchemars de mon sommeil, parce que j’ai égaré mon éveil devant la fenêtre de mon horizon et épuisé par le mal inconnu, je ferme les yeux pour mieux soulager la maladie de mon mal de vivre, car quand je souris mes lèvres manquent de douceur sur le baiser de ma mort, le drap blanc enveloppe la correspondance de mes émotions pour mieux ressentir le dernier souffle de l’oxygène du miracle de ma vie, où le moment du silence devient une voix oubliée sur mon verbe je t’aime
© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 27-05-2017 00 : 28 AM
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1