Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

b1
Po 35

 

b1

 

Carte Je voudrais écrire avec le sang de mon cœur, pour mieux comprendre l'écriture de mes valeurs, car dans mes yeux aux mille couleurs se trouvent les larmes de l'histoire de mon amour, qui embrouille la vision de mon bonheur devant la lueur de l'horizon de mes sentiments, qui s'envolent au vent des courants d'air pour y déposer la semence de mon gène sur une terre de culture, parce que sur une fleur de désirs j'ai senti l'instant de la joie devenir une langue de poésie, pour mieux échanger les voix de l'espoir, car je voudrais embrasser des lèvres de douceurs, avec le baiser de ma jouissance, où es-tu, où es- tu, toi qui me permets de croire en nous, éveille mon sommeil pour que je vois dans le noir la lumière de nos aurores danser comme des amoureux et au dos du corps de ton ombre, laisse-moi les empreintes de tes pas sur le plancher de ma danse, juste pour revivre l’instant de la sensation de t'aimer encore, toi l’écriture de ma vie.

Sur la page qui contient les faits vécus de la solitude de mes points d'exclamation; les virgules deviennent des sujets d'être, sur des points d’interrogation et sans adverbe pour mieux comprendre les savoirs de nos avoirs, nous devenons seuls avec les ombres de nos paragraphes, pour mieux oublier les textes de nos peines, parce que nous avons vécu comme des poètes, en manque de tendresse et blessés par des plumes qui décomposent nos fautes sur les mots de jugement d'autrui, avec l'imparfait des verbes nous effaçons l’encre des prénoms sur des lettres d'adieu, car nous avons tous aimé en silence, avec les vérités de nos larmes, qui coulent sur les écritures de nos bonheurs, pour mieux espérer comprendre nos points communs, dans les romans de nos vies, parce que des fois il faut tourner la page pour mieux apprendre à écrire le monde autrement.

Comme une âme sans identité, égarée devant le chemin de la foi, dans la forêt de mon conte de fées j'ai perdu mille fois les raisons de croire en mon esprit, devant la croix de mon envie et à genoux avec la main du courage, je touche les cicatrices de mes blessures, pour mieux me souvenir de la profondeur de ma mémoire, parce que la maladie du Parkinson est devenue une réalité qui me fait oublier les valeurs de mes émotions, sur des heures qui n’ont plus de rendez-vous et seul avec les voix de mes cris, en silence j’écoute mes détresses qui hurlent dans ma tête, parce que mon identité ne se souvient plus du jour de ma naissance, pour fêter le jour de mon anniversaire et sans aucune carte de souhaits, je ferme mes yeux pour mieux mourir avec mes lettres blanches, sur le lit de mes cheveux gris.

Je suis un atome qui voyage à travers le temps, de corps en corps pour y déposer des poussières d'étoiles filantes, parce que, en moi j'ai un milliard de vœux à faire naître dans des pleines lunes, car je suis né pour éclairer dans l'espace l'espérance de la vie, dans le ciel de mes nuits, avec les pouvoirs de la passion et avec la création des dons de l'énergie je fusionne l'instant présent, sur la nature de ma semence, pour mieux voir dans un monde temporel, des rêves suspendus par la gravité de son astre, d’où la vision de son futur appartient au passé de son vouloir d'être. L'histoire est éternellement un recommencement et simplement il y peu de témoins pour s'en rendre content.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 00 : 11 Am 15102017
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1