Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
2020                
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

b1

 

b1

 

Carte UNE DERNIÈRE LETTRE D'AMOUR,.

Sans attitudes j'avais mes habitudes pour éviter la solitude, ma solitude, car je sens que je perds sur mes lèvres les bisous de l'amoureux, parce que dans mon œil de joie je ne vois plus l'ombre de ton corps, l'ombre de mon corps, pour y fusionner l'espoir de nos cœurs et le temps est devenus sans saisons, car je pleur dans un champ de roses, pour ne pas oublier ta douceur de ton d'être dans mes rêves, car le désiré de mes émotions a besoin de toi, comme une passion qui donne le goût de croire en notre fusion, pour y faire naître l'idolâtrie de notre avidité.

Le pourquoi des pourquois sont devenus sans réponses, pour le savoir de nos excuses et la réalité à n'a écrit notre peine d'amour sur des textes de poésies, pour ne pas oublier les valeurs de nos lettres de tendresses, car l'encre à ma plume a besoin de toi pour mieux écrire le sujet de ma convoitise, mes hélas encore une autrefois je suis devenu un auteur inconnu, avec le syndrome de la page blanche et devant une chandelle qui éclaire sur le mur l'ombrage de ton âme, je t'imagine coucher à côté de moi, pour mieux te ressentir sur mon épaule; laisse-moi caresser une dernière fois tes ailes d'ange, car sur l'étoile de mes vœux tes rires de bonne humeur me manque, dans le ciel de mes nuits.

J'aimerais revenir dans le passé juste pour revoir la seconde de notre rencontre, car le temps de l'amour s'était donner un rendez-vous, pour figer dans un monde temporel le premier baisé de nos envies, qui entrelace sur nos corps les frissons de notre concupiscence, sur une musique romantique, pour danser comme des partenaires qui fusionnent l'effervescence de leurs esprits, d’où l'instant présent en devient un fait desideratum, sur une mémoire de souvenir, pour apporter un peu de réconfort quand je visualiserais dans le futur, les photos de notre joie de vivre; parce que j’ai vieilli avec le manque de ta présence dans mon album de famille et comme un vieillard oublié, sur une chaise, usé par les années de mon isolement je berce le temps, pour penser à toi avec les mémos de notre verbe je t'aime.

Comme un mal-aimé je ferme les yeux, pour ne plus voir mes larmes coulées devant le miroir de mon malheur, car j'ai mal comme un animal, blessé par des balles de jugement et seul dans la nuit, avec mes souffrances je touche les profondeurs de mes blessures, pour mieux soulager les douleurs de mes cris, parce que j'ai brisé ma voix sur une langue incomprise et sans aucune parole pour parler de mon chagrin, devant la fenêtre de mon horizon, je gèle le reflet de mon sourire sur le visage de mon itinérance, pour ne plus souffrir en moi avec l'émoi de me sentir coupable; car je me sens condamné à vivre abandonné dans une prison, d’où l'espace-temps s’écoule dans un trou noir, qui déséquilibre le vertige de ma raison d'être et sans aucune lumière pour y ressentir les dons de mon esprit, avec les pas de mes allers-retours je cherche la clé de ma liberté, sur le plancher de ma détresse, car je veux mourir libre avec ma lettre d'adieu, qui contient l'écriture de mon altruiste sur la vérité de mon innocence.

Toi ma dernière lettre d'amour, laisse-moi t'écrire encore que je t'aime encore, indéfiniment.

Toi mon amour, mon ange, ma plénitude

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 13 : 18 Pm 18122017
b1
b1
© 2017 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1