Marc Cantin Auteur Poète
Ex  mes CRÉATIONS, mes RÉALISATIONS :
Animations
#Auteur
#Faits Vécu
#Infographies
#Poésies
#Vidéos
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
b1

01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29

b1

 

b1

 

Carte Les mémoires de mon amour ont oublié les souvenirs de mes souhaits, sur des larmes devenues invisibles qui coulent sur mon corps, avec les chagrins de ses peines, pour devenir des douleurs intérieures isolées et seules avec le regard de ma solitude, je visualise dans le miroir de mon temps, les reflets temporels des rendez-vous de mon bonheur, pour mieux apprendre à écrire entre l'ombre et la lumière la foi de mon cœur, sur des pages romantiques, car sur un texte de faits vécus j'ai déposé la plume de ma poésie, avec les verbes qui conjuguent mes sentiments, justes pour sentir que la langue de mes émotions ce partage; sur une voix d'écoute et qui me disent, je t'aime avec la passion de ma vie; fait vivre mon sourire pour me donner une raison de revivre, encore et encore, et peint dans mes yeux les couleurs de nos désirs, pour mieux voir dans un ciel, des étoiles qui éclairent les vœux de nos rêves, avant que je ferme le livre du miracle de ma vie dans la pénombre, je t'aimerais indéfiniment, car j'ai cru en toi, tu es l'espoir de la faim de mon itinérance, ou es-tu dans mon temps passé, ou es-tu dans mon temps futur, Ou es-tu dans mon temps présent, je te cherche comme un fou de toi, toi la fleur de mon printemps, toi les saisons de ma nature d'être.

Le thymus du cœur est devenu un code binaire, gravé sur un serveur anonyme, suspendu par la gravitation de l'attraction d'une destinée temporelle, qui clone mon unité ancestrale sur le clignotement d'un clin d’œil, devant un écran erroné sans témoin de cellules T, parce que dans un monde de nuages de cellules variées, j’ai oublié les photos des pixels de mon bonheur sur un disque dur usé par des l'armes anonymes invisibles, car avant de devenir un humanoïde, dans un rêve passé j’étais un humain qui avait des sentiments, pour aimer et être aimé, hélas je n’ai plus de contact cellulaire pour dire, allô mon amour, car ma ligne est morte par une onde Wi-fi, qui n'a plus ce signale tactile pour les couleurs de ma détresse, dans un système corrompu et sans aucune vidéo pour être reconnu pour mes valeurs, j’efface mes peines sur des documents PDF, parce que ma voix s’est brisée en disant des je t'aime, ignoré par des paroles du jugement d'être et sans aucune énergie pour mieux fusionner mon identité, je disparais seul dans un trou noir avec l'atome qui éteint le courant de ma conscience, sans gloire pour vendre mes charmes sur un site sombre et le déclic de mon processeur est devenu une information subliminale qui voyage dans un univers suspendu par les forces de sa gravité de sa fusion d'être, sur un instant temporel qui n’a plus de temps pour faire revivre ma raison de vivre.

Où sont les larmes de mon enfance, car je pleure souvent en silence, comme un vieillard oublié sur la chaise qui berce le temps, des saisons de la mémoire de mes souvenirs et seul comme un être jugé, par la parole des ouï-dire, j’écoute battre mon cœur, pour ne pas perdre ma raison de vivre, parce que je voudrais être libre des voix de mes douleurs, pour ressentir sur la chaire de mon épaule, une main qui partage dans un ciel d’étoiles le destin du futur, avec l’amour de la foi, car je voudrais croire que le bonheur existe, quand je m’endors avec mes rêves; pour mieux me réveiller avec l’éveil des désirs, du don aimer et d’être aimé.

 

© Copyright * Droits d'auteur composés par Marc Cantin * Montréal, Qc * 00 : 08 am 18052018
b1
b1
© 2018 Marc Cantin * Tous droits réservés

Tous les dons sont appréciés, qu'ils soient petits ou grands.. Merci : ) Membre Paypal : Pay pal cantinmarc@gmail.com

FAQ
b1